habillage
premium1
premium1
Visuel de jeux vidéos
© Blade

La start-up française Blade annonce une levée de fonds de 30 millions d’euros

Le 5 nov. 2019

La start-up française Blade, à l'origine de l'offre de cloud gaming Shadow, vient de réaliser une levée de fonds de 30 millions d’euros pour stimuler sa R&D.

La jeune pousse tricolore Blade a annoncé avoir levé quelque 30 millions d’euros pour dynamiser son service recherche et développement. Elle a, par ailleurs, annoncé une refonte de ses offres prévue pour février 2020, dans le but de « rendre le gaming accessible au plus grand nombre ». Alors que le lancement imminent de Google Stadia et l'offre de Nvidia GeForce Now intensifient la concurrence sur le marché du cloud gaming, le Français veut se démarquer.

Logo Blade

Faire face à la concurrence

Face à la concurrence des géants américains, la pépite tricolore va aussi diviser ses tarifs d’entrée de gamme par deux dès le mois de février et ajouter le ray tracing (une technologie de rendu photoréaliste) dans ses offres premium. Ces offres sont d’ores et déjà disponibles en précommande, aussi bien pour les nouveaux utilisateurs que les membres actuels. L’entreprise française lancera, pour l’occasion, une nouvelle version de son application mobile pour iOS et Android et devrait, bientôt, débarquer sur les téléviseurs connectés.

La start-up a par ailleurs conclu un partenariat avec OVHcloud pour déployer l’infrastructure nécessaire à ses futures offres et recruté un nouveau PDG. Jérôme Arnaud sera chargé d'accélérer le développement de Shadow à l’international.

Peggy Baron - Le 5 nov. 2019
À lire aussi
premium 2
premium 2