habillage
pickasso logo

PickAsso lance un canal de communication innovant pour les associations

L'ADN
Le 30 juin 2017

Destiné aux mairies et collectivités souhaitant moderniser leur annuaire des associations, cette solution clé en main web et mobile permet aux particuliers de découvrir autrement les associations qui les entourent tout en aidant ces dernières à gagner en visibilité.

Lauréat d’un concours lancé par la Mairie de Paris et JC Decaux en 2016, PickAsso équipe depuis un an les abribus connectés de la capitale avec une application permettant aux citoyens de découvrir les associations de leur quartier. Grâce à la technologie développée pour ce projet, la startup étoffe son offre au profit des mairies et leur propose un outil permettant de dynamiser leur annuaire associatif souvent obsolète : le portail collaboratif des associations.

Répertoriées sur le portail web et mobile, les citoyens et bénévoles découvrent les associations de leur ville ainsi que leurs actualités et événements. Des critères de recherche permettent de les trier et une carte interactive permet de les géolocaliser. Afin de faciliter les interactions, il est possible de les contacter directement et d’y adhérer.

La startup prend le contre pied et offre aux associations un vrai canal de communication. Actrices de ce portail collaboratif, les associations remplissent elles- mêmes leur fiche de présentation (activité, coordonnées...), peuvent l’animer, la mettre à jour ou la modifier à tout moment. Leurs réseaux sociaux, événements publics et actualités sont intégrés dynamiquement sur chaque fiche et accessible au public.

Un espace membre intégré permet aux dirigeants associatifs de communiquer entre eux et avec la collectivité. Chaque collectivité peut personnaliser son portail, analyser les données associatives, échanger en direct avec les responsables associatifs et mettre à disposition des agents d’accueil une solution rendant leurs missions plus efficaces.

Avec ce nouvel outil, la startup intègre à son business model une nouvelle ressource financière. Le portail collaboratif est vendu aux villes mais gratuit pour les associations et les citoyens. La startup a déjà séduit plusieurs maisons des associations et espère séduire d’autres collectivités d’ici la fin de l’année.

L'ADN - Le 30 juin 2017
premium2
premium2