habillage
permettezmoideconstruire

Permettez-moi de construire lève 400 000 euros

L'ADN
Le 23 mars 2017

La startup Permettez-moi de construire clôture une première levée de fonds de 400 000 euros pour faciliter aux particuliers les démarches administratives de leurs projets d'habitat.

Lancée en 2014 par Aurélien De Nunzio alors étudiant en économie de la construction, la startup annonce un premier tour de table de 400 000 euros auprès de Finovam Gestion (Finovam et Fira Nord- Est). En incubation depuis septembre 2015 au sein de la cellule « Entrepreneuriat et Innovation » et des équipes e-commerce de Leroy Merlin France, cette levée de fonds va permettre à la startup d’accélérer son développement, de développer sa plateforme en ligne et son équipe interne. Pendant un an et demi, Aurélien De Nunzio teste le marché en accompagnant les particuliers dans le montage de leurs dossiers d’autorisations de travaux.

Une dizaine de particuliers accompagnés et un an et demi après, il intègre une école de commerce lilloise en alternance avec Leroy Merlin France. L’entreprise, intéressée par son projet, lui propose d’intégrer les équipes e-commerce et sa cellule « Entrepreneuriat et Innovation » pour développer sa startup pendant son alternance et trouver des synergies gagnantes-gagnantes avec l’enseigne de bricolage.

Le service de facilitation administrative s’appuie aujourd’hui sur un réseau de 30 facilitateurs, composé de dessinateurs en bâtiment et d’architectes répartis sur toute la France.

Cette levée de fonds va permettre à la startup d’étoffer son équipe, de développer ses technologies et d’accélérer son développement. Elle intègre le Si-Lab (Shopping Innovation Lab) situé sur le parc Euratechnologies, à Lille. La startup signe également un premier partenariat avec l’enseigne Leroy Merlin, basé sur la qualification de clients à projets et l’exploitation de données collectées grâce au service de facilitation. L’enseigne de bricolage adressera ses produits et services aux clients détectés par Permettez-moi de construire sur le web : un pas de plus vers la vente omnicanal. Ce partenariat renforce le lien de la startup avec le groupe qui l’a accueillie avec un objectif principal : offrir à ses clients un service global permettant de répondre à leurs besoins d’amélioration de leur habitat et de leur cadre de vie.

L'ADN - Le 23 mars 2017
premium2
premium2