habillage
premium1
premium1
Equipe Little Worker
© Little worker

Little Worker annonce une levée de fonds d’un million d’euros

Le 31 janv. 2020

Little Worker, spécialiste en conception-rénovation, annonce une levée de fonds d’un million d’euros. L' objectif est de poursuivre le déploiement national afin de devenir leader sur le marché des travaux d’intérieur en France.

Fondée en 2017 par Aurélien Bros et Nicolas Bletterer, anciens ingénieurs de Vinci, Little Worker est une agence de conception-rénovation d’intérieur nouvelle génération basée à Bordeaux, Paris et Lyon depuis janvier dernier.

Composée d’architectes, ingénieurs, développeurs et responsables travaux, l’équipe Little Worker allie BTP et digital et accompagne de A à Z les projets des particuliers en combinant : la présence physique d’un responsable travaux et le pilotage du projet en ligne.

« Notre logiciel nous permet de centraliser les données et de suivre le projet dans sa globalité. C’est un outil qui séduit les clients mais aussi les artisans partenaires puisque nous gérons, en plus du volet administratif et financier, la commande des matériaux et approvisionnements. Ce mix digital et humain nous distingue de nos concurrents », explique Aurélien Bros.

Exemple de chantier de Little Worker

Devenir leader du marché français d’ici 2021

Avec 12 millions d’euros de chiffre d’affaires et 250 chantiers réalisés en 2019, Little Worker prévoit de s’implanter d’ici 2 ans, dans les 10 plus grandes métropoles françaises.

Ce déploiement national sera soutenu par une levée de fonds d’un million d’euros qui vient d’être finalisée auprès d’investisseurs reconnus : le business angel Fabrice Grinda (FJ Labs – Invest, connu pour ses investissements avisés comme Airbnb, Alibaba ou encore BlablaCar), 50 Partners Capital, Jacques Rivières (Ex-Océan), Bertrand Sablier (ancien délégué général de la Fédération Française du Bâtiment), Benoît Charles-Lavauzelle (Téodo), Cédric Sellin (Business Angel),  Sébastien Lucas (Ex-Oxalide), et Pierre Vital (ID&AL Groupe).

« Cette levée de fonds s’inscrit dans un objectif de croissance maîtrisée. Nous avons choisi nos investisseurs pour leur expérience, leurs valeurs et leur accompagnement stratégique. Il ne s’agit pas de grandir à tout prix, mais plutôt de se déployer de manière structurée tout en consolidant notre CRM », explique Aurélien Bros.

En 2020, Little Worker prévoit un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros et plus de 70 recrutements.

Exemple de chantier de Little Worker

Peggy Baron - Le 31 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2