habillage
premium1
premium1
logo tiew

L’impact du Bitcoin sur les monnaies au cœur de la Turkey Innovation and Entrepreneurship Week

L'ADN
Le 20 déc. 2017

La 6ème édition de la Turkey Innovation and Entrepreneurship Week s’est tenue des 6 au 9 décembre à Istanbul. L’évènement a accueilli 77 000 visiteurs et permis d’aborder plusieurs thématiques.

Les visiteurs présents étaient issus de plusieurs domaines : industriels, universitaires, chefs de file des technologies, entrepreneurs, investisseurs ou encore organisations non gouvernementales.

La Turkey Innovation and Entrepreneurship Week a également accueilli une centaine de startups venues du monde entier, parmi lesquelles deux françaises : Wango, une application de rencontres créée en 2016 qui s’appuie sur un assistant de conversation intelligent et Khar&Partners, créatrice du projet SOWAT, un système mobile de potabilisation d’eau par procédé mécanique industrialisé afin de venir en aide aux populations en besoin.

Les trois jours ont été marqués par plusieurs évènements, le bitcoin, menace sérieuse pour le Dollar et l’Euro : Jon Matonis, Président fondateur de la Fondation Bitcoin, était l’invité d’honneur de cet évènement. A cette occasion, il est revenu sur la déclaration de Murat Çetinkaya, Président de la banque centrale de la République de Turquie selon laquelle les monnaies numériques comme le bitcoin présentaient un risque pour le contrôle de l’offre monétaire. Il a rappelé que les crypto monnaies sont également génératrices d’opportunités et pourraient faire décroitre le Dollar et l’Euro sur le long terme.

L’innovation et l’entreprenariat au cœur de l’économie turque : Lors de son discours le deuxième jour de l’évènement, Mehmet Büyükekşi, Président de l’Assemblée des exportateurs de Turquie, a rappelé que le pays avait significativement avancé en faveur de l’entreprenariat, mais que les politiques en la matière devaient être renforcées, en grande partie via l’innovation.

L’activité turque liée à l’innovation a doublé sur les dix dernières années : Le ministre du Développement, Lütfi Elvan, a de son côté déclaré que parmi les nouveaux entrepreneurs engageant 10 employés ou plus, ceux qui investissaient dans l’innovation avait atteint 62% sur la période 2014-2016 (il s’élevait à 30% il y a 10 ans). Il a également souligné que la Turquie était passée de la 68ème à la 43ème position du Global Innovation Index entre 2013 et 2017, et que plus de 1 000 entrepreneurs turcs avaient à ce jour reçu des subventions et des soutiens en termes de R&D et d’innovation par le biais des agences de développement du pays.

L'ADN - Le 20 déc. 2017
premium2
premium2