habillage
premium 1
premium 1
Cuisine de restaurant
© Free Photos - Pixabay

Light Kitchen permet aux restaurateurs de partager leur cuisine

Le 10 nov. 2020

L’hôtellerie et la restauration traversent une crise sans précédent. La « food delivery » quant à elle, n’a jamais eu autant le vent en poupe. C’est partant de ce constat qu’est née Light Kitchen, une plateforme pour partager sa cuisine entres professionnels.

Avec la crise sanitaire, le secteur de la restauration a dû se réinventer. La mise en place de la livraison par des restaurants traditionnels mais aussi le lancement de « dark Kitchen » (cuisine spécialement conçue pour la livraison) a permis à de nombreux professionnels de faire face. Light Kitchen, dont le service vient d'être lancé en France, propose une solution complémentaire : la cuisine partagée. Une issue potentielle pour de nombreux établissements qui sont aujourd’hui dans une impasse financière et un sésame pour les nombreux restaurants virtuels qui fleurissent mais qui peinent à trouver un lieu pour exercer. L’objectif de Light Kitchen est de soutenir financièrement les restaurateurs et hôteliers tout en donnant accès à une offre large de cuisines partout en France aux enseignes de livraison.

Un restaurant fermé qui donne des idées

L'idée de Light Kitchen est venue à Edouard Hausseguy, son co-fondateur, lorsqu'il tente de créer son restaurant virtuel en février 2020. Un concept de street food mexicain uniquement disponible sur les plateformes de livraison. Il s'associe à son ami d’enfance Nicolas Bufferne, avec qui il part à la recherche un laboratoire. Après 2 mois de recherches infructueuses, les deux amis commencent à perdre espoir. Les demandes ont explosé, les offres de cuisines à louer sont de plus en plus rares. Et c’est au détour d’une conversation devant un restaurant fermé, que leur vient une idée : mettre à disposition aux enseignes de livraison des cuisines sous-exploitées de restaurants et d’hôtels : Light Kitchen est né.

Light kitchen met en relations deux acteurs clés de la chaine de restauration :  d’un côté le « Kitchener », un restaurateur, un hôtelier ou tout propriétaire ou locataire d’une cuisine professionnelle qui n’est pas utilisée à 100% et de l'autre le « Cooker », un professionnel qui souhaite trouver une cuisine rapidement et facilement pour déployer son activité. Light Kitchen est disponible dans toute la France et référence déjà une centaine de cuisines.

Peggy Baron - Le 10 nov. 2020
À lire aussi
premium2
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.