habillage
Interface Payfit
© Payfit

PayFit lève 90 millions d'euros pour devenir le leader européen de la gestion des RH

Le 19 mars 2021

PayFit, l’entreprise française qui digitalise la gestion de la paie et des RH pour les PME, annonce une levée de 90 millions d'euros auprès de ses investisseurs, et réitère son ambition de développer une solution RH globale pour toutes les PME européennes.

Avec un tour de table de 90 millions d’euros, qui s’ajoute aux 89 millions d'euros précédemment levés, PayFit poursuit son ambition de simplifier la gestion des ressources humaines pour toutes les PME en Europe. Cette levée de fonds est réalisée auprès d’Eurazeo et de Bpifrance via son fonds Large Venture, et soutenue par ses investisseurs historiques Accel, Frst et Xavier Niel, dans un contexte qui a mis en exergue l’importance des solutions digitales RH. Cinq ans après sa création, PayFit sert aujourd’hui plus de 5000 PME en France, en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie, et compte 550 employés dans ses bureaux à Paris, Barcelone, Berlin et Londres. Ce nouveau tour de table va permettre à PayFit de poursuivre le développement de sa solution RH, de consolider son offre existante et d’accompagner son hypercroissance en recrutant 250 talents en 2021.

Une digitalisation accélérée par la crise mais encore timide dans les PME

Dans l’enquête «Les RH au quotidien» réalisée en 2020 , les RH affirment dédier au moins la moitié de leur temps de travail à des tâches administratives. La crise sanitaire a montré l’importance de digitaliser les processus administratifs, et notamment ceux des ressources humaines, comme l’explique Firmin Zocchetto, CEO et cofondateur de PayFit : «Pendant cette période, les responsables des ressources humaines ont dû gérer des sujets nombreux et variés, de la gestion de l’organisation du travail à l’accompagnement psychologique des salariés. Lors du premier confinement, du jour au lendemain, il a fallu intégrer à la paie les absences liées au Covid, le recours à l’activité partielle et le report des paiements de cotisations. Tous ces changements légaux ont été implémentés dans notre logiciel en deux semaines. Ceux qui n’étaient pas équipés et qui passaient du temps sur la saisie manuelle de données ont subi encore plus de pression car ils avaient moins de marge de manœuvre que les autres. Une PME digitalisée peut réagir plus rapidement, mieux gérer à distance et garder du lien social dans l'entreprise.»

En plus de renforcer les fonctionnalités existantes, PayFit prévoit d’en développer de nouvelles pour la partie SIRH. Des modules de réunions hebdomadaires et d’enquête auprès des salariés viendront par exemple compléter la solution. Ces développements se feront en interne mais aussi via de nouvelles intégrations avec d’autres acteurs de la digitalisation, tels que celles déjà mises en place avec Alan, Swile ou Qonto. Ces partenariats permettront de digitaliser l’ensemble de l’écosystème et pas seulement les clients. Pour mettre en place ces nouveautés, PayFit prévoit le recrutement de 250 talents en 2021, qui viendront notamment renforcer ses équipes produit. Déjà fort de 550 employés, PayFit compte atteindre 800 employés fin 2021 et 1000 fin 2022. 

Peggy Baron - Le 19 mars 2021
À lire aussi