habillage
Jeunes femme dans une machine à laver dans une laverie automatique
© Gratisography - Pexels

Murfy lève près de 1 million d’euros auprès des particuliers sur LITA.co

Le 5 févr. 2021

Murfy, start-up engagée dans la lutte contre les déchets électroménagers, annonce une levée de fonds auprès des particuliers, via la plateforme LITA.co.

Murfy propose un service de réparation d'électroménager à domicile afin de doubler la durée de vie des appareils. Pour poursuivre son développement tout en y associant directement les citoyens, Murfy a décidé de faire appel à l’épargne populaire en lançant un emprunt participatif sur LITA.co.  Au total, 986 800 € ont été récoltés auprès de 684 investisseurs en seulement 4 semaines.

Le meilleur déchet, c’est celui que l’on ne produit pas !

Murfy est une solution qui accompagne les français dans la réparation de leurs appareils électroménagers. Créée en 2018, cette start-up propose deux possibilités : l'autoréparation en utilisant leurs outils d'autodiagnostic en ligne gratuits, ou l'intervention à domicile d'un technicien. Pour aller encore plus loin, Murfy propose également sur sa boutique en ligne des appareils électroménagers reconditionnés. Le système est entièrement circulaire, d'un côté Murfy récupère gratuitement les machines usagées de ceux qui veulent s'en débarrasser, de l'autre, ses techniciens experts les réparent dans des ateliers dédiés en France. Murfy propose du début jusqu'à la fin une alternative au neuf. Murfy est également créateur d'emploi en mettant au cœur de sa stratégie la revalorisation du métier de technicien réparateur. Avec des contrats en CDI, non-délocalisables, la start- up crée des opportunités sur tout le territoire. En 2021, Murfy va encore plus loin, en créant son propre centre de formation pour devenir technicien, avec un CDI dans l'entreprise à la clé.

Des projets concrets financés par l’épargne des particuliers

Les fonds récoltés serviront à financer le développement organique de Murfy :

  • L'entreprise couvrira 75% des foyers français à fin 2021 au lieu de 50% aujourd'hui
  • La start-up va recruter de nouveaux techniciens afin de répondre à la demande croissante
  • L'activité de vente d'appareils reconditionnés va être développée avec l'ouverture de plusieurs ateliers en France et en Europe
  • Le service part à la conquête de l'Europe avec un lancement en Belgique et en Espagne

Peggy Baron - Le 5 févr. 2021
À lire aussi
premium 2