habillage
Deux hommes qui travaillent (bureau) et semblent heureux
© Helena Lopes

HappyPal lève 2 millions d’euros pour révolutionner les avantages salariés

Le 17 juin 2021

La start-up boucle un tour de table de deux millions d’euros réalisé principalement auprès du fonds Fintech britannique Anthemis. Son ambition : accélérer son développement en France et amorcer un développement à l’international.

Adapter les avantages salariés au monde d'aujourd'hui

Parties du constat que les avantages salariés sont encore trop complexes et coûteux, à la fois à gérer et à utiliser, Rim Zerhouni et Alyssa Emmungil créent HappyPal fin 2019.

« Nous avons mené une enquête auprès de milliers de salariés et le constat est sans appel : l’utilisation des avantages est encore très faible. Les salariés sont souvent découragés faute d'information claire et de modalités simples et modernes (formulaires, chèques-papiers, solutions vieillissantes...)» précise Rim Zerhouni, co-fondatrice d’HappyPal.

Convaincues que les avantages et initiatives bien-être jouent un rôle clé dans l’engagement et la fidélisation des équipes, les deux cofondatrices commercialisent une solution SaaS web et mobile dès 2020.

La crise sanitaire, qui a accéléré la tendance du télétravail ou « flexitravail », a rendu nécessaire la digitalisation des solutions proposées aux équipes. À l'heure où les entreprises cherchent à relever le moral de leurs employés dé-re-dé-confinés, HappyPal souhaite moderniser les propositions : « Là où les avantages étaient traditionnellement basés sur des chèques ou même cartes cadeaux, les salariés sont aujourd’hui en demande d’avantages digitaux, mobiles, modernes, flexibles et qui ont un réel impact sur le bien-être et le quotidien » explique Rim Zerhouni

HappyPal, une croissance rapide et des ambitions internationales

Un an après le lancement, la start-up HappyPal affiche aujourd’hui plus de 150 clients parmi lesquels de nombreuses start-up et entreprises de la Tech comme Spotify, Booking, Ynsect, Withings, Heetch.. mais aussi des entreprises comme Porsche, l’ONG WWF, le réseau Maty ou encore Krys Groupe. L’application est utilisée par plus de 50 000 utilisateurs.

Ce tour de table permet à la jeune pousse d’accélérer son développement commercial déjà très rapide en France. Plus largement, avec un produit déjà utilisé dans une quinzaine de pays, HappyPal ambitionne de se lancer officiellement à l’international dès l’année prochaine.

Pour y parvenir, la start-up, qui compte une trentaine de collaborateurs et gère déjà un volume transactionnel de plusieurs dizaines de millions d'euros, compte doubler ses effectifs d'ici le début de l'année 2022.

Léa Boulay - Le 17 juin 2021
À lire aussi
premium2
premium2