habillage
Campagne publicitaire CanB x Belle
© CanB X Belle

CanB met en lumière le pouvoir de nos achats avec l'agence Belle

Le 26 avr. 2021

L’agence Belle sort la toute première campagne de canB (dites « Can Be »), une néobanque qui permet d'agir pour le bien commun, sans changer ses habitudes de consommation.

Cette dernière campagne a pour ambition de nous pousser à regarder d’une manière nouvelle nos petits achats du quotidien qui ont un pouvoir insoupçonné.

Reverser un pourcentage de ses achats à des associations

Suite à la crise sanitaire, les Français souhaitent plus que jamais s’engager dans des causes qui leur tiennent à cœur. Mais par manque de temps ou d’argent, il est parfois difficile de passer à l’action. 

CanB, née en 2019 est une néobanque qui donne le pouvoir d'agir pour le bien commun, sans changer ses habitudes de consommation. Pour tout achat avec une carte canB, et sans dépenser un centime de plus, l'utilisateur reçoit automatiquement des récompenses dans sa cagnotte de dons, qu'il peut reverser quand il le souhaite à des associations. 

Frédéric Schrapp, fondateur de canB, explique « Nous avons tous envie d’aider mais nous n’avons pas forcément le temps ou les moyens. [...] Avec transparence totale et traçabilité : nous reversons une partie de nos revenus à notre client dans sa cagnotte de dons, qu’il peut reverser aux associations de son choix quand il le souhaite. Il dispose ensuite automatiquement de ses reçus fiscaux dans l’application ». 

Donner du sens à ses actes d'achat

Pour le lancement de canB, l’agence Belle a souhaité raconter le pouvoir insoupçonné des choses au travers d'une campagne digitale et d'un plan d'affichage. Aujourd'hui, chaque achat permet d’œuvrer pour des associations de son choix. 

Pierre Duquesnoy et Solène Madec, co-fondateurs de BELLE précisent « La grande force du modèle canB, est qu’il s’inscrit totalement dans notre quotidien [...]. Nous avons souhaité l’exprimer le plus simplement et efficacement possible en incitant chacun à regarder d’une manière nouvelle ses petits achats du quotidien. » 

Léa Boulay - Le 26 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2