habillage
bikin

Biilink mue en une marketplace de l’innovation mondiale

L'ADN
Le 16 déc. 2016

Au départ un réseau social d’entrepreneuriat féminin, puis de start-ups, Biilink du Groupe Jador migre pour devenir la première plateforme au monde qui aborde l’innovation comme un marché à part entière.

Stéphanie Wismer Cassin fait évoluer la plateforme web Biilink (35.000 membres dans 83 pays) qu’elle a créé en 2013, et qui était au départ un réseau social de femmes d’affaires pour devenir deux ans plus tard une marketplace fédérant plus de 1.000 start-ups à travers le monde. L’objectif pour la place de marché est de devenir auprès des consommateurs la référence en matière de lancement d’innovations produits. Depuis tout juste un mois, Biilink a donc opéré sa mue pour devenir la première place de marché de l’innovation, où l’offre et la demande en matière de produits de grande consommation peuvent se retrouver. Qui est concerné ? Tous les consommateurs du monde en quête de produits innovants - le site étant disponible en français et anglais - et toutes les entreprises.

Pour son lancement, quatre secteurs de l’économie sont représentés : BiiTech, pour les produits high tech, BiiFashion, pour la mode, BiiBeauty, pour les cosmétiques, et BiiArt, pour les innovations dans le domaine artistique. A terme, dix autres seront en ligne comme l’automobile, le tourisme ou encore la finance. Pour donner un élan supplémentaire aux meilleures innovations, Biilink lance en parallèle les premières E-Pop Up Store : des boutiques éphémères regroupant des produits exclusifs, des collections capsules et offres limitées, en avant-première. Pour ce faire, un appel à candidature a été lancé auprès de start-ups, PME et grandes marques. Les premières sélections de produits qui composeront ces boutiques virtuelles sont en cours, pour une première mise en ligne prévue pour début décembre. D’ici à mars 2017, 1.500 produits seront disponibles sur l’ensemble de la plateforme.

L'ADN - Le 16 déc. 2016