habillage
Dessin d'une chaussure
© thisisengineering-raeng-unsplash

Augmented Shop : un service de réalité augmentée pour les acteurs du retail

Le 1 juill. 2021

Et si la réalité augmentée était accessible à tous les sites marchands ? Telle est la promesse de Wonder Partner’s. La start-up nantaise lance « Augmented Shop » : une solution permettant à tous les retailers, de la PME aux grands groupes, de proposer des expériences immersives à leurs clients e-commerce.

La solution a déjà séduit plusieurs acteurs de l’e-commerce dont Carrefour pour leur mobilier de jardin et la MACIF. D’autres signatures dont une avec une célèbre maison de Haute-Couture sont attendues cet été.

Visualiser chez soi le meuble qu’on convoite avant d’acheter en ligne ou encore essayer virtuellement la paire de baskets qui nous fait de l'œil : c’est chose possible avec la Réalité Augmentée. Jusqu’à présent réservée aux mastodontes de l’e-commerce, Wonder Partner’s innove avec « Augmented Shop » : cette solution rend pour la première fois cette technologie accessible à tous les retailers, de la PME aux grands groupes.

Recréer du lien entre les marques et leurs clients

La solution « Augmented shop » propose aux retailers d'offrir à leurs clients une expérience différenciante et impactante au travers de 2 options :

  • Web AR : permet d’intégrer à un site web existant, des modules de visualisation des produits à l’échelle 1 chez l’utilisateur. Concrètement, sur le site d’un magasin de décoration, le client pourra visualiser le canapé qui lui plaît à l’échelle 1 dans son salon.
  • Modules d’essayage : ce dispositif s’applique en grande partie aux marques de mode. Grâce à une application mobile ou directement sur le site web, les clients peuvent essayer virtuellement les produits : chapeau, chaussures, lunettes…

« En permettant la visualisation des produits dans l’espace réel ou l’essayage, notre mission est de recréer du lien et de rebooster l’appropriation produit / marque malmenée par la fermeture des magasins physiques. Au-delà de « l’effet wahoo » pour les clients, c’est une solution simple qui facilite les ventes, réduit le taux de retours et augmente l’affectif à la marque. On observe également une augmentation du trafic sur les sites équipés de la solution, du SEO et du temps de session du visiteur. »

Alexis Thomas - co-fondateur de Wonder Partners

Les solutions Wonder Partners sont clés en main et s’adressent à tous les retailers. Rapides à déployer, elles s’intègrent en quelques jours sur les sites de leurs clients. Les technologies de visualisation sont également utilisables en magasins.

« Plutôt que d’avoir des produits volumineux qui prennent énormément de place en boutique, le client peut les visualiser à l’échelle 1 dans l’espace réel via nos solutions web. Cela permet aux enseignes d’augmenter considérablement leur surface de vente. »

Alexis Thomas - co-fondateur de Wonder Partners

Wonder Partner’s gére tous les maillons de la chaîne : du conseil stratégique pour définir la meilleure solution à appliquer, à la création de contenus grâce à leur propre studio 3D jusqu’au développement et la mise à disposition des Iframes pour le site du client. Le service a déjà convaincu des clients très différents, tel l’assurance MACIF pour la promotion des nouveaux gilets airbag pour motards et Carrefour pour la commercialisation des mobiliers de jardin.

« Les premiers retours sont très bons, le mobilier de jardin de Carrefour a même été victime de son succès et en rupture de stock au bout de quelques jours grâce à la visualisation. L’enseigne est convaincue du potentiel et nous travaillons déjà sur d’autres produits. »

Alexis Thomas - co-fondateur de Wonder Partners

D'autres suivent en France et à l’international avec des livraisons prévues cet été. La start-up qui compte une équipe de 30 personnes réparties sur ses bureaux de Nantes, des Etat-Unis et du Maroc, a déjà recruté quatre nouveaux spécialistes pour travailler sur ce sujet et ambitionne de recruter cinq collaborateurs supplémentaires d’ici septembre 2021 pour répondre à la demande croissante.

Peggy Baron - Le 1 juill. 2021
À lire aussi
premium2
premium2