habillage
Personnage du jeu monopoly sur le plateau avec l'inscription  - il est temps de repasser par la case McDo
© Mc Donald's

Comment un ancien policier a arnaqué McDonald’s en vendant des vignettes Monopoly

Le 14 janv. 2020

Un documentaire HBO révèle les coulisses d’un trafic mené par un ancien policier de Floride devenu arnaqueur professionnel. En 12 ans, Jerome Jacobson a créé un réseau de revente des tickets gagnants du jeu Monopoly organisé par McDo.

Depuis 1987, McDonalds organise chaque année le jeu Monopoly. Le principe est simple, des vignettes sont collées sur des boissons ou des boites de burger et permettent aux clients de gagner des lots allant d’un burger jusqu’à 1 million de dollars.

En 2001, une enquête du FBI a démontré qu'un ex-policier avait profité de son emploi pour monter un trafic avant de finir à la case prison. A compter du 3 février 2020, HBO proposera une série de 6 épisodes de sa série « McMillions » qui retrace l'arnaque des vignettes.

Menu mcdo

Une arnaque qui dure depuis 1989

En 2000, suite au témoignage d’Aly Murray, chargée de communication chez McDonald’s, le FBI ouvre une enquête, nommée « Final Answer » (la réponse finale), concernant des potentielles fraudes a propos des vignettes de Monopoly. L’enquête les conduit rapidement sur les traces d’un certain Jerome Jacobson, employé de Simon Marketing, société qui s’occupe d’imprimer et de distribuer les vignettes de Monopoly pour l'enseigne de fast-food.

L’enquête va mettre en lumière que Jerome Jacobson, surnommé « Uncle Jerry » détourne des tickets gagnants depuis 1989. En effet, c’est lui qui a la responsabilité de voyager avec les tickets enfermés dans des coffres avec des combinaisons et serrures à double entrées. C’est aussi lui qui doit mettre chaque vignette imprimée dans des enveloppes avant de sceller les coins avec un autocollant métallique inviolable.

Mais voilà, après un an à parcourir le pays avec des enveloppes cachées dans une veste qui contient une poche secrète, « Uncle Jerry » cède à la tentation. L’arnaque consistera alors à vendre des vignettes gagnantes contre de l’argent. Arrêté en 2001, Jacobson écope d'une peine de prison et de la confiscation de tous ses biens. Au total, ce sont plus de 50 accusés qui ont été condamnés dans cette affaire.

Peggy Baron - Le 14 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2