habillage
Logo Urbania.fr
© Urbania

Le média québécois Urbania lance sa version française

Le 29 sept. 2020

Le site québécois Urbania se lance en France. Un média indépendant et multiplateforme qui souhaite proposer un regard unique sur la France d'aujourd'hui.

Florent Peiffer, directeur général d'Urbania.fr,  nous décrit son média : « c’est d’abord un esprit, un ton et un univers graphique fort, pour une nouvelle façon de traiter les enjeux de société. En faisant le récit de vies de personnages ordinaires à qui on ne donne que rarement la parole. Urbania.fr souhaite célébrer les différences, briser les tabous et faire tomber les masques pour révéler la société dans toutes ses réalités ».

Qu'est-ce que Urbania ?

Urbania s'adresse au 18-39 ans. Le média enregistre plus de 110 000 pages vues par mois et rassemble près de 20 000 abonnés sur ses réseaux sociaux avant même son lancement officiel.

Les sujets Urbania.fr sont articulés en quatre rubriques :

  • « Extraordinaires » fait le récit de personnages, de lieux, d’histoires et d’idées hors du commun
  • « Société » se décline en 4 thématiques : modes de vie, débat et opinion, féminisme, boulot
  • « Culture » explore les sujets musique, écran, humour, art et design
  •  « Humain » traite de genre et identités, sexualité, relations humaines et mental

Capture du site Urbania.fr

 « Avec les équipes d’Urbania France nous voulons apporter une vision moderne de la société française, loin des clichés et de l’info standardisée, expose Florent Peiffer. Notre mission est de mettre l’humain au centre de notre offre éditoriale car nous sommes convaincus que chacun a quelque chose d’extraordinaire à partager : une expérience, une croyance, un parcours de vie. Nous assumons notre regard subjectif, curieux, décalé, que nous illustrons avec le maximum de créativité, sans images d’archives et vidéos « prémâchées ». Urbania France va célébrer la différence et la liberté, sans chercher à ranger les français dans des cases. Nous n’avons pas de grandes théories ni d’idéologie : nous sommes simplement à l’écoute du monde qui change, et c’est déjà beaucoup. »

Peggy Baron - Le 29 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.