habillage
2chelle qui monte jusque dans le ciel
© Gerd Altmann - Pixabay

Les Echos et Statista présentent « Les 500 Champions français de la Croissance »

Le 5 févr. 2021

Les Echos et Statista présentent le cinquième palmarès des « Champions de la Croissance », réunissant 500 entreprises françaises ayant réalisé les croissances les plus importantes sur la période 2016-2019.

Ce palmarès révèle le dynamisme du tissu économique français un an avant le déclenchement de la pandémie. Cette 5ème édition met à l’honneur de jeunes entrepreneurs à l’aise avec le digital et qui ont su pour beaucoup résister à la crise sanitaire.

Pour sa première participation, Gojob se hisse à la tête du podium. Cette start-up aixoise, spécialisée dans l’intérim digital, affiche une croissance de 4388% entre 2016 et 2019. La crise sanitaire, en poussant les entreprises à recruter en ligne, lui a permis de poursuivre sur sa lancée. En deuxième position, Kickmaker, une pépite parisienne, s’est donné pour mission d’accompagner les projets « tech » des « makers », de la conception du prototype à leur production de masse. Plateforme spécialisée dans la mise en relation de consultants informatiques free-lance et d’entreprises de services du numérique, Le Hibou complète le podium.

Cette année, le taux de croissance annuel moyen des 500 lauréats atteint les 39%. Les secteurs « Conseil et services aux entreprises », « Informatique, électronique » et « Construction, bâtiment » rassemblent la moitié des entreprises primées comme l’année précédente.

L’Île-de-France accueille toujours le plus grand nombre de primés avec 228 entreprises du classement mais perd 21 champions de la croissance par rapport à 2020 au profit de la région Occitanie (+8), PACA (+8) et Bourgogne Franche-Comté (+6).

Zoom sur les grandes tendances 2021

  • Les métiers du recrutement digital tiennent une place de choix dans le haut du classement cette année avec les entreprises Gojob, le Hibou, Golden Bees (quatrième cette année, septième l’an dernier) ou encore STA Portage. Plus largement, la tech continue d’être bien représentée avec la start-up de visioconférence Livestorm ou le Wagon, qui forme des codeurs dans le cadre de stages intensifs.
  • Le secteur du l’environnement tient aussi une place de choix comme Fermentalg, biotech spécialisée dans la production de microalgues, Bio-Burger, dans celle de steaks bio, ou Phenix, spécialiste de l’anti-gaspillage alimentaire solidaire.
  • Le palmarès comprend aussi des entreprises de niche comme Paris Herbes, grossiste spécialisé en herbes aromatiques, ou encore Natura Plus Ultra pet Food, qui vend des croquettes premium sans céréales pour chiens et chats.

Le palmarès complet est à retrouver dans « Les Echos Week-End ».

Peggy Baron - Le 5 févr. 2021
À lire aussi
premium 2