premium
premium
Ordinateur et tablette sur une table avec une paire de lunette noires sur le côté
© Pexels-pixabay

Le Conseil National du Numérique réclame un internet inclusif

Le 11 févr. 2020

Dans le cadre de la préparation du Conseil National du Handicap, le Conseil National du Numérique (CNNum) a remis un rapport qui exhorte le gouvernement à agir pour un numérique plus inclusif afin de réduire la fracture numérique.

Saisi par Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, le Conseil national du numérique (CNNum) a conduit une étude sur des scénarios d’amélioration de l’accessibilité numérique entre février 2019 et janvier 2020.

Logo Conseil National du Numérique

Le gouvernement a indiqué que d'ici 2022 tous les services publics seront disponibles en ligne. Le CNNum souhaite donc profiter de cette opportunité pour diminuer la fracture numérique entre les citoyens. Le CNNum a donc publié 50 recommandations en faveur d'une accessibilité numérique accrue pour les personnes en situation de handicap.

Ne laissez personne à la marge

Dans son rapport, le CNNum fait 50 recommandations, non-contraignantes, organisé en 3 axes de travail : le pilotage, la responsabilisation des acteurs de l'administration, les besoins des usagers à faire valoir leur droits.

Le Conseil National du Numérique va encore plus loin que les simples recommandations d'ordre institutionnelle en suggérant par exemple la prise en compte de la « sobriété numérique » ou encore la création d'un d’un Institut interdisciplinaire de l’intelligence artificielle pour des technologies plus inclusives.

Cédric O a précisé que « le numérique doit être une chance pour tous en offrant notamment de nouvelles opportunités aux personnes en situation de handicap. Par l’innovation, notamment en matière d’intelligence artificielle, par le soutien à nos start-up, nous avons la possibilité d’œuvrer pour permettre à nos concitoyens d’avoir accès à tous les services. C’est un enjeu d’égalité auquel je suis profondément attaché et un défi dans lequel le Gouvernement est pleinement investi ».

Lire le rapport

Peggy Baron - Le 11 févr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Une initiative très avantageuse pour tous. Les recommandations du Conseil national du numérique sont d’une pertinence importance et pour moi les services publics disponibles en ligne en 2022 ce serait le rêve. Ça améliorera à coup sûr le quotidien de nombreuses personnes et permettra d’avoir à disposition et à tout moment les informations et les services utiles. Mon oncle est handicapé et je pense que cette nouvelle l’enchantera de plus belle ! Inutile de se déplacer pour avoir accès aux services publics, en se connectant seulement sur internet le tour est joué.