habillage
Visuel de la campagne de mobilisation
© www.bzh.fr

Soutenez la création de l'emoji drapeau breton

Le 13 janv. 2020

Avec le soutien de la Région Bretagne, l’association www.bzh se mobilise pour donner vie à l’emoji « Gwenn Ha Du », le célèbre drapeau breton. 

Après une campagne de financement participatif et une pétition ayant réuni plus de 26 000 signatures, l’association lance aujourd’hui avec l’agence We Are Social une campagne de communication à laquelle chacun peut prendre part. Du lundi 13 janvier jusqu’au 9 février 2020, l’emoji drapeau breton est en test sur Twitter.

Les utilisateurs sont invités à tweeter en masse en utilisant le hashflag : #EmojiBZH afin de soutenir la création de l’emoji aux couleurs de la Bretagne. L’emoji apparaîtra instantanément dès que l’un d’entre eux écrira #EmojiBZH sur Twitter.

drapeau breton

Convaincre le consortium Unicode

L'objectif de cette expérimentation : convaincre le consortium Unicode (l’organisation internationale qui décide de l’intégration des nouveaux emojis) d'intégrer le nouvel emoji. Plus le hashflag #EmojiBZH sera utilisé, plus le dossier aura de chances d’être validé. 

En effet, le consortium a fait évoluer sa politique d’activation des drapeaux régionaux et souhaite s s’assurer de la popularité d’un emoji avant de le lancer sur les différentes plateformes (Facebook, Apple, Twitter, Instagram...).

Pour inviter le grand public à se mobiliser, une campagne d’affichage imaginée par l’agence We Are Social a fait son apparition sur le web, dans différentes collectivités bretonnes (Rennes, Quimper, Brest, Vannes) et dans le métro parisien.

Différentes personnalités amoureuses de la Bretagne ont également rejoint le mouvement. A l’image de Patrick Poivre d’Arvor, Nolwenn Corre, Loïg Chesnais-Girard, ou encore Christian Le Squer, certaines ont réalisé ensemble une vidéo pour afficher leur soutien :

L’association www.bzh déposera la candidature de l’emoji drapeau breton auprès du consortium Unicode au printemps 2020, en vue de son éventuelle création en 2021.

Peggy Baron - Le 13 janv. 2020
À lire aussi
habillage