habillage
actu_32491_vignette

adidas le ballon des phases éliminatoires de l’EURO

Le 23 juin 2016

adidas dévoile Fracas, le ballon de match officiel des phases éliminatoires de l’UEFA EURO 2016.

adidas a lancé Fracas, le ballon de match officiel des phases éliminatoires de l’UEFA EURO 2016, celui qui déterminera qui disputera et, au final, remportera l’ultime rencontre du tournoi le 10 juillet prochain.

En 2015, quelques-uns des principaux influenceurs français, issus de la communauté de l’Underground Football Club, opérant dans les domaines de la musique, de la culture et de la mode, ont été sollicités par adidas, afin de contribuer à la dénomination du ballon. La marque profitait ainsi de l’occasion pour célébrer son engagement vis-à-vis de l’open source. Le nom a été choisi pour illustrer l’incertitude et la hausse du rythme observées dans les matches à élimination directe, à l’issue desquels il est impératif de gagner sous peine de devoir rentrer à la maison.

Le design du Fracas cristallise également l’imprévisibilité des dernières étapes d’un tournoi majeur, tandis que la projection de couleurs rouges et noires illustre la nature compétitive et l’excitation associées à ces matches, dont l’enjeu est très élevé. Ces éléments contrastent avec le design beaucoup plus mesuré du Beau Jeu, le ballon de match officiel des phases de groupe de l’UEFA EURO 2016TM, qui a été inauguré en novembre dernier par Zinedine Zidane à la Future Arena — le premier stade de football numérique au monde — à Saint Denis, en région parisienne.

La structure qui enveloppe les ballons Fracas et Beau Jeu a été élaborée pendant plus de 18 mois et reprend les éléments les plus performants du Brazuca, le ballon de match officiel de la Coupe du Monde de la FIFA. Ceux deux ballons, qui aideront tous deux à désigner le vainqueur de l’UEFA EURO 2016TM, sont dotés d’une structure de surface et d’une forme améliorées, pour plus d’adhérence et une meilleure visibilité une fois en l’air. Durant ce processus de développement, les deux ballons ont été testés de manière indépendante par des joueurs de très haut niveau, tels que Gareth Bale et Iker Casillas.

Adrien de Blanzy - Le 23 juin 2016
premium 2