habillage
Des bureaux aménagés dans des hangars
© alvarez - getty

Yemanja aménage pour les Ripeurs un hangar industriel de 400m² en un bureau responsable

Le 3 mars 2021

Pour l’aménagement de ses bureaux, l’équipe des Ripeurs a confié à Yemanja l’ambition d’un projet dans lequel (presque) rien n’est neuf.

Le développement des politiques RSE et l’engagement de chacun pour la préservation de l’environnement exigent des aménagements de bureau de plus en plus responsables.

Les Ripeurs évacuent et recyclent les déchets de chantier. Le vieux métier de ceux qui sont à l’arrière du camion devient un maillon clé de la valorisation des déchets. Les Ripeurs ne se contentent pas d’évacuer, ils trient, ils recyclent, ils proposent des secondes vies.

Transformer un hangar industriel en un bureau confortable

Les nouveaux bureaux des Ripeurs devaient dégager une ambiance à l’image de l’équipe : chaleureuse et accueillante. L’objectif était de créer un cadre confortable, presque cosy malgré le caractère industriel du lieu. En effet, s’installer dans un hangar brut c’est sympathique, mais l’aménagement devient un véritable challenge. Aménager un atelier pour y travailler, c’était un peu le rêve d’enfant des Ripeurs... Défi relevé par Yemanja : cloisonner sans casser l’immensité du lieu.

Mobilier seconde main et personnalisation sur-mesure

Quand Yemanja a rencontré Les Ripeurs, la startup devait convaincre les grands comptes et les actionnaires. L’aménagement des bureaux a été l’occasion de se démarquer et d’affirmer leur ambition. L’équation à résoudre était : un aménagement de qualité pour illustrer le professionnalisme de l’équipe, mais raisonnable car il ne s’agit pas de dépenser sans compter.

Pour cette équipe le réemploi n’est pas une belle idée, c’est une nécessité ; Yemanja a donc personnalisé le lieu avec beaucoup d’objets d’occasion. Les brocantes et sites de seconde main ont été écumés pour trouver des pièces uniques et recyclées. La bibliothèque de la grande salle de réunion a été confectionnée à partir de planches récupérées des anciens bureaux des Ripeurs, les tables de réunion ont été fabriquées par les « bricoleurs » de Yemanja à partir de chutes de bois disponibles dans leur atelier.

Anaïs Farrugia - Le 3 mars 2021
À lire aussi