habillage
premium1
premium1
Route éclairée entourée par de la végétation
© TruShotz - Pexels

L'équipementier automobile Valeo vise la neutralité carbone pour 2050

Le 9 févr. 2021

Valeo, équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde, s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050 et annonce qu'il aura déjà fait 45% du chemin d’ici à 2030.

Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le groupe fournit également des pièces de rechange aux constructeurs automobile et aux acteurs du marché de la rechange indépendante. L'équipementier automobile vient d’annoncer qu'il s'engageait à la neutralité carbone d'ici à 2050, et va pour cela investir 400 millions d'euros sur dix ans.

La feuille de route de Valeo sur le chemin de la neutralité carbone

Dans un premier temps, les émissions de Valeo devraient baisser dès 2030 de 45% par rapport à 2019, sur l’ensemble de sa chaine de valeur, en intégrant ses fournisseurs, ses activités opérationnelles et l’utilisation finale de ses produits. À l’horizon 2050, Valeo ambitionne d’atteindre la neutralité carbone sur l’ensemble de ses activités opérationnelles et de son approvisionnement auprès de ses fournisseurs dans le monde, et la neutralité carbone complète (incluant l’utilisation finale de ses produits) en Europe. Valeo est, en outre, signataire de la campagne « Business Ambition for 1.5°C », qui rassemble les entreprises s’engageant pour la neutralité carbone à 2050 en utilisant le cadre strict du référentiel Science Based Targets initiative.

Jacques Aschenbroich, P-DG de Valeo a déclaré : « Toute l’industrie automobile investit massivement pour répondre à l’enjeu du réchauffement climatique. Chez Valeo, nous avons, dès 2010, mis la réduction des émissions de CO2 au centre de notre stratégie : notre chiffre d’affaires généré par les technologies permettant la réduction d’émissions de CO2 a été multiplié par 20 et s’élèvera à environ 10 milliards d’euros en 2021. En poursuivant ces efforts, notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, et d’avoir atteint près de la moitié de cet objectif dès 2030. »

2030, étape décisive vers la réduction des émissions de CO2

À l'horizon 2030, l'équipementier automobile s’engage à réduire :

  • de 75%*, ses émissions liées à ses activités opérationnelles, qui vont passer de 1,1 à 0,3 million de tonnes de CO2
  • de 15%*, les émissions liées à l’approvisionnement auprès de ses fournisseurs, qui vont passer de 9,5 à 8,1 millions de tonnes de CO2
  • de 15%*, les émissions liées à l’usage final de ses produits, passant de 39 à 33,1 millions de tonnes de CO2 ; cette réduction devrait atteindre 50% en comptabilisant les émissions évitées grâce aux technologies d’électrification de Valeo, passant de 39 à 19,5 millions de tonnes de CO2.

D’ici à 2030, Valeo va investir plus de 400 millions d’euros pour réduire les émissions liées à ses activités opérationnelles. Ces investissements permettront notamment la transformation des sites du groupe afin que les 100 sites les plus émetteurs de CO2 à ce jour deviennent des sites à haute efficacité énergétique en 2030 (bâtiments écologiques, généralisation de l’éclairage des sites au moyen de LED, récupérateurs de chaleur…).

La part des énergies bas carbone dans la consommation énergétique du Groupe va, quant à elle, passer de 5,5% en 2019 à 80% en 2030, et 50% déjà en 2025. Plusieurs sites pilotes sont d’ores et déjà engagés sur cette voie, à l’instar de trois sites du Groupe à Chennai (Inde) dont 90% de la consommation énergétique est issue de l’éolien et des sites de Sanand (Inde) et Bad Rodach (Allemagne) qui autoproduisent respectivement 30% et 20% de l’énergie qu’ils consomment grâce à l’énergie solaire. S’agissant de son approvisionnement, Valeo fixe des objectifs de réduction d’émissions de CO2 à ses fournisseurs. Le recours à des matériaux à faibles émissions sera augmenté. Dans le même temps, Valeo va continuer à développer son portefeuille de technologies favorisant une mobilité décarbonée, en particulier ses solutions permettant l’électrification des véhicules.

Une démarche RSE reconnue

En 2019, 57% du chiffre d’affaires de Valeo a été généré par des technologies permettant la réduction des émissions de CO2. Aujourd’hui, une voiture neuve sur trois dans le monde est équipée d’une technologie de Valeo permettant la réduction des émissions de CO2. Valeo a par ailleurs mené une démarche en matière de développement durable, réduisant par exemple de 46% sa consommation d’eau, de 29% sa consommation d’énergie et de 32% sa consommation d’emballages**. Dès cette année, Valeo a également indiqué intégrer des critères de réduction carbone et de développement durable dans la rémunération variable de plus de 1 500 cadres supérieurs.

Le 25 janvier 2021, Corporate Knights a classé Valeo première entreprise du secteur automobile en matière de développement durable parmi les 100 entreprises mondiales cotées, leaders en la matière. En 2020, Valeo a par ailleurs été l’équipementier automobile le mieux noté par les agences de notation extra-financières. Le groupe confirme également sa place de leader dans l’indice Dow Jones Sustainability (DJSI) World pour la 5ème année consécutive.

* Selon la méthodologie de calcul SBTi [Science Based Targets inititative]. SBTi est un référentiel qui permet aux entreprises de fixer des objectifs de réduction des émissions de CO2 en ligne avec le maintien d’un réchauffement climatique a minima à 2°C.

** Entre 2008 et 2019, consommations rapportées au chiffre d’affaires.

Peggy Baron - Le 9 févr. 2021
À lire aussi
premium 2
premium 2