habillage
architecture innovante. Effet miroir
© Drmakete Lab

Trust-Place continue d'innover pour une certification digitale alliant luxe et écoresponsabilité

Le 18 juin 2021

Trust-Place, spécialiste français de la certification digitale des produits de luxe et haut de gamme, annonce un partenariat avec la société EcoMatcher afin de renforcer sa politique écoresponsable et développe un « passeport digital » pour Hynova Yacht, qui promeut une navigation durable.

Planter des arbres grâce à des certificats NFT écoresponsables

Les marques peuvent désormais offrir à leurs clients le moyen de prouver l'authenticité, l'origine et les propriétés de leurs produits à tout moment grâce aux certificats digitaux, tout en contribuant au bien-être de la planète de manière ludique.

Trust-Place est une plateforme SaaS intégrant une composante Blockchain interopérable de 3ème génération, une application et des API's (ensemble de définitions et de protocoles qui facilitent la création et l'intégration de logiciels d'applications) qui peuvent être intégrées facilement dans l'environnement informatique d'une marque, le tout à l'équilibre carbone.

La startup Française souhaite aller plus loin dans son engagement environnemental et intègre le service EcoMatcher à sa solution de certification digitale. Désormais, tous les 1,000 certificats créés, un arbre est planté, identifié individuellement, géo-localisable et visualisable à tout moment grâce à son Smartphone.

« Planter un arbre, ça n’est pas nouveau, cela fait des années que ce procédé existe et est utilisé par différents acteurs économiques pour compenser leur empreinte carbone. Mais une fois l’action réalisée, il n’y avait pas vraiment moyen de savoir si la quantité d’arbres annoncée avait réellement été plantée, ni où, ni comment », ajoute Didier Mattalia, cofondateur et directeur général de Trust-Place.

EcoMatcher permet aux organisations de reforestation d'enregistrer les arbres ainsi que les agriculteurs qui les ont plantés. Chaque arbre est pris en photo, géolocalisé, daté, et un numéro unique lui est attribué. Ils peuvent ainsi être suivis par leurs « parrains » qui ont financé leur plantation, en ayant accès à l'emplacement précis de leur arbre, à l'agriculteur qui en prend soin, mais aussi en pouvant partager facilement toutes ces informations sur les réseaux sociaux.

« Nous en sommes déjà à un peu plus d’une centaine d’arbres plantés grâce à l’émission des certificats digitaux Trust- Place, et ça n’est que le début ! Nous allons doubler ce chiffre d’ici la fin de l’année, et espérons que les marques apprécieront ce nouveau service qui leur est offert, pour créer de nouvelles forêts un peu partout dans le monde », précise Didier Mattalia.

Le premier « passeport digital » pour bateau avec Hynova Yacht

Après avoir lancé le premier navire de plaisance à propulsion électro-hydrogène au monde, Hynova Yacht s’est associé à Trust-Place pour doter ses navires d’un « passeport digital », véritable « carnet de vie numérique » du bateau, ancré dans une plateforme Blockchain, infalsifiable et transmissible de propriétaire à propriétaire.

Disponibles au travers d’une application mobile dédiée, « passeports numériques » vont permettre aux clients d’avoir accès facilement à toute une série d’éléments comme l’organisation précise des opérations de révisions, les informations relatives aux équipements de bords, leur histoire, origine, spécificités, mais aussi à une communication directe avec la marque autour d’avantages personnalisés, comme des localisations de lieux d'exceptions ou ce type de navires pourra naviguer. 

En cas de revente du yacht, le certificat sera automatiquement transféré au nouveau propriétaire. Le revendeur pourra, grâce à son certificat digital, conserver, voire maximiser sa valeur de revente, et l’acheteur quant à lui sera certain de l’histoire et de l’état du yacht qu’il va acquérir.

« Nous sommes très fiers de cette première mondiale. On parle beaucoup en ce moment de souveraineté numérique, de Blockchain, ou de NFT (non-fungible token). Avec Trust-Place, nous mettons peu à peu en place toutes ces notions qui peuvent être compliquées à comprendre d’un premier abord, au service de cas d’usages très concrets et très simples, mais générant une vraie valeur pour les marques et pour leurs clients, dans des domaines de plus en plus variés », conclut Didier Mattalia.

Léa Boulay - Le 18 juin 2021
À lire aussi
premium2
premium2