habillage
Une femme recharge sa voiture électrique
© martin-dm - getty

Shell achète Ubitricity, un important fournisseur de bornes de recharge pour véhicules électriques en Europe

Le 26 janv. 2021

Pour accélérer sa transition vers un transport à faible émission, la compagnie pétrolière a racheté l’entreprise allemande Ubitricity, l’une des plus grandes sociétés européennes de recharge de voitures électriques.

Le réseau de recharge de voitures électriques Ubitricity comprend plus de 2 700 points de recharge à travers le Royaume-Uni, soit 13% de la part de marché existante, et plus de 1 500 points de recharge en Allemagne et en France. L’un des plus grands producteurs de pétrole de Grande-Bretagne, qui fait face à une pression croissante pour réduire ses émissions de carbone, s’attend à ce que l’accord d’achat de l’entreprise allemande soit finalisée d’ici la fin de l’année.

Faciliter la recharge de véhicules électriques dans les villes

Multiplier les bornes de recharge de véhicules électriques le long des routes et près des installations électriques déjà existantes dans les villes contribuerait à favoriser l’achat de voitures électriques, selon István Kapitány, Global Executive Vice President de Shell. Et Ubitricity fournit en effet, des solutions et infrastructures publiques de recharge pour voiture électrique. « Les options de recharge de véhicules électriques près des lampadaires, par exemple, seront essentielles pour ceux qui possèdent ce type de voiture, qui vivent et travaillent dans les villes et ont un accès limité au stationnement hors voirie », déclare István Kapitány. « Que ce soit au domicile, au travail ou en déplacement, nous souhaitons fournir à nos clients des véhicules électriques accessibles et abordables avec de nombreuses options de recharge pour qu’ils puissent les recharger n’importe où ».

Faire progresser la mobilité électrique

L'accord donnera à Shell la propriété du plus grand réseau public de recharge de véhicules électriques en Grande-Bretagne. Il est donc d’une importance stratégique dans ce pays, puisque le Royaume-Uni souhaite interdire la vente de nouveaux véhicules à combustibles fossiles d’ici 2030. De quoi accélérer la course pour gagner le marché des sociétés d’énergie verte et Shell a été l’une des premières entreprises dans l’énergie à établir des plans pour l’avenir. La multinationale anglo-néerlandaise propose déjà plusieurs alternatives à l’essence et au diesel, notamment la recharge de véhicules électriques, l’approvisionnement de véhicules à l’hydrogène et des biocarburants. Il a également installé le premier chargeur de véhicule électrique de 150 kW au Royaume-Uni, à l’été 2019, capable de recharger une voiture en une demi-heure.

L'objectif de la société est désormais d'intégrer des points de charge dans les infrastructures routières existantes telles que les lampadaires, afin de réduire le coût de pose de nouvelles lignes électriques dans les rues. En effet, un accès plus facile aux bornes de recharge est essentiel pour démocratiser l’achat de véhicules électriques.

Anaïs Farrugia - Le 26 janv. 2021
À lire aussi