habillage
Un champ de culture
© Glenn Carstens

PepsiCo veut mettre en place des pratiques agricoles régénératrices sur 2,8 millions d’hectares d’ici 2030

Le 22 avr. 2021

Le groupe annonce son objectif d’étendre la mise en place de pratiques agricoles régénératrices sur 2,8 millions d’hectares d’ici 2030 soit l’équivalent de la totalité des surfaces agricoles utilisées par le groupe pour l’approvisionnement de ses matières premières dans le monde.

Une nouvelle étape importante de son ambition« PepsiCo Positive » 

PepsiCo France propose un large portefeuille de boissons et de produits alimentaires comptant des marques de renommée mondiale, comme Tropicana, Lipton Ice Tea, Pepsi, Bénénuts, Quaker, Lay’s ou Doritosa.

L'entreprise révèle aujourd’hui une nouvelle étape importante de son ambition « PepsiCo Positive » : placer l’agriculture au cœur de sa feuille de route 2030 en soutenant la mise en place de pratiques agricoles régénératrices sur plus de 2,8 millions d’hectares (soit l’équivalent de son empreinte agricole). Cet effort permettrait alors d'éliminer au moins 3 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici dix ans.

Parmi les autres engagements de son programme, le groupe entend améliorer les revenus de plus de 250 000 personnes de sa chaîne d’approvisionnement agricole et assurer un approvisionnement durable de ses matières premières. 

« Le système alimentaire mondial fait aujourd’hui face à des problématiques urgentes. Pour y répondre, nous devons revoir notre approche en matière d’agriculture, qui est la source d’alimentation de milliards de personnes, mais aussi un levier clé pour combattre le changement climatique et les inégalités », a déclaré Ramon Laguarta, PDG de PepsiCo.

Vers une agriculture régénératrice 

L’agriculture est la base du système alimentaire. Pourtant, au cours du siècle passé, les pratiques agricoles traditionnelles ont contribué à éroder et à dégrader les sols de manière significative. Rien qu’en Europe, 13 pays ont déjà déclaré être impactés par la dégradation des sols. Le système alimentaire dans son ensemble est responsable d’environ un tiers des gaz à effet de serre. L’agriculture joue un rôle clé dans la plupart des enjeux environnementaux que nous connaissons et elle peut être une solution par sa capacité à séquestrer le carbone dans ses sols. 

C’est pourquoi, PepsiCo souhaite assurer un approvisionnement durable de l’ensemble de ses matières premières et accélérer la transition vers une agriculture régénératrice, c'est-à-dire un ensemble de pratiques qui améliorent et restaurent les écosystèmes et renforcent "la résilience" du système alimentaire

Trois objectifs principaux

Pratiques agricoles

Étendre l’adoption de pratiques agricoles régénératrices sur près de 100 % des terres utilisées pour les cultures et les matières premières utilisées dans les produits de l’entreprise. Pas loin d’une décennie de progrès grâce au Sustainable Farming Program (SFP), PepsiCo va continuer à collaborer avec des agriculteurs dans 60 pays pour les soutenir dans l’adoption de pratiques ayant un impact positif sur les sols.

Favoriser la rentabilité

Le groupe s'engage à améliorer les revenus de plus de 250 000 personnes de la chaîne d’approvisionnement agricole et à soutenir en particulier l’autonomie financière des femmes. Il concentrera ses efforts sur les communautés agricoles les plus vulnérables de sa chaîne de valeur mondiale, notamment les petites exploitations, les travailleurs agricoles, les femmes et les agriculteurs appartenant à des minorités.

  • Dans les pays comme la Russie, la Turquie, l’Ukraine et la Roumanie, PespiCo a déjà mis en oeuvre une inclusion financière pour les cultivateurs de pommes de terre en mettant à leur disposition des sources de revenus et des paiements anticipés afin qu’ils puissent acheter des engrais et des tubercules. 

Des matières premières durables

Utiliser 100 % de matières premières issues de sources durables, aussi bien pour ses cultures directes (pommes de terre, maïs, avoine, oranges), que pour les cultures essentielles de ses fournisseurs, comme les huiles végétales et les céréales. Ces initiatives ont pour but d’améliorer les récoltes, de réduire les ressources utilisées, d’améliorer la santé des sols et de mettre en place des cultures plus productives, dans un effort pour limiter l’impact sur l’environnement.

À la fin de l’année 2020, 100 % des cultures directes de PepsiCo étaient issues de sources durables dans 28 pays. Au niveau mondial, près de 87 % des cultures directes sont déjà issues de sources durables.  

Léa Boulay - Le 22 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2