habillage
Fleuve sauvage Vjosa
© Patagonia

« Vjosa forever », un court métrage de Patagonia pour préserver le plus grand fleuve d'Europe

Le 9 mars 2021

Patagonia présente son court-métrage documentaire, Vjosa forever, un film qui vise à sensibiliser et mobiliser pour préserver le fleuve de la Vjosa.

Pendant plus de 10 ans, des associations internationales accompagnées de scientifiques, d’artistes et de militants locaux se sont battus avec persévérance contre la multiplication des projets de barrages hydroélectriques dans la région des Balkans. Sorti en 2018 dans le cadre de la campagne Save The Blue Heart, le film Blue Heart de Patagonia retraçait l'histoire de ce combat pour la préservation de la culture et l'écologie du « Cœur Bleu » de l'Europe. Aujourd'hui Patagonia lance un appel au soutien citoyen et espère attirer l'attention de la communauté internationale sur la catastrophe environnementale qui pourrait s'ensuivre si l'on ne protégeait pas l'avenir de la Vjosa, le système fluvial le plus vaste et jusque-là le mieux préservé d'Europe.

Mobilisation des habitants de la vallée de la Vjosa

Préserver le plus grand fleuve d'Europe

Malgré l'annonce publique de la création d'un Parc National du fleuve sauvage Vjosa en septembre 2020 par les politiciens albanais, l'incertitude politique et les enjeux économiques importants qu'il représente pour la région semblent présager d'un grave danger pour l'intégralité du fleuve, de ses affluents et de l'écosystème local. Les citoyens et activistes de la région craignent que de lourds compromis soient en cours à huit clos.

À l'aube des élections parlementaires albanaises du 25 avril 2021, les communautés locales, soutenues par des groupes albanais et internationaux de préservation de la nature comme EcoAlbania, RiverWatch et EuroNatur appellent les dirigeants politiques à sanctuariser l'avenir de la Vjosa. Ils souhaitent que ce premier Parc National européen dédié au fleuve sauvage devienne la priorité du parti gagnant, quel qu'il soit. Ce classement permettrait ainsi de protéger plus de 300 km de fleuve et de cours d'eau, abritant plus de 1 100 espèces dont certaines considérées comme menacées. Selon Ulrich Eichelmann, CEO de Riverwatch, ce serait « un immense accomplissement pour les efforts de préservation en Europe et, au niveau européen, une contribution concrète et significative à la Stratégie de Biodiversité de l’UE ainsi qu’aux objectifs du Pacte Vert. »

Peggy Baron - Le 9 mars 2021
À lire aussi