habillage
premium1
habillage
lush

Lush défend les droits digitaux

L'ADN
Le 16 nov. 2016

Lush et Access Now s’allient afin de récolter £250k (281k€) pour défendre les droits digitaux

Du 25 novembre au 7 décembre 2016, Lush s’allie à l’association Access Now pour la prochaine étape de leur campagne globale #KeepItOn afin de combattre les gouvernements qui pratiquent ce type de coupures délibérées d’accès à Internet. La campagne #KeepItOn débutera le célèbre jour du Black Friday (25/11/2016) durant lequel de nombreux commerçants cassent habituellement leurs prix, sur le site Lush.fr et dans 40 pays du monde entier.

En boutique, les équipes et les représentants de l’association pourront ainsi dialoguer avec les clients sur l’impact que peuvent avoir leurs droits digitaux sur nous tous et les inviter à signer la pétition : http://www.accessnow.org/keepiton qui demande aux gouvernements du monde entier de ne pas procéder à des coupures délibérées d’accès à Internet.

Le dernier jour de la campagne (07/12/2016), ces signatures seront envoyées aux dirigeants des gouvernements du monde entier lors du Internet Governance Forum (IGF 2016) durant lequel les délégués des Nations Unies seront réunis à Guadalajara au Mexique afin de discuter du futur d’un accès libre à Internet. Plus de 3000 participants du monde entier seront présents lors de ce meeting crucial pour inciter nos dirigeants à se prononcer contre ces coupures délibérées d’accès à Internet.

Error 404 est la bombe de bain dédiée à cette campagne. Vendue au prix de 5,05€, elle est disponible dans nos boutiques et sur nos sites Internet à partir du 25 novembre 2016.

La campagne #KeepItOn a pour vocation de récolter £250,000 (environ 281K€) grâce aux profits générés par la vente de ce produit en édition limitée. Les fonds récoltés seront reversés au Digital Fund qui permettra d’aider les campagnes sur ce sujet à exister à travers le monde. En effet, ils seront redistribués à l’association Access Now mais également aux activistes et associations locales qui en feront la demande afin de maintenir un accès libre, ouvert et sûr à Internet.

L'ADN - Le 16 nov. 2016