habillage
Tampons
© Josefin

En Écosse, les protections périodiques sont désormais gratuites pour toutes les femmes

Le 27 févr. 2020

Le Parlement écossais s'est prononcé en faveur de la gratuité des protections hygiéniques.

Le 26 février 2020, le parlement écossais a voté à l’unanimité pour la gratuité des protections hygiéniques pour toutes les Écossaises. Des protections périodiques seront donc mises à disposition dans les espaces publics et les pharmacies. Les écoles continueront quant à elle, comme c’est le cas depuis août 2018, de les fournir gratuitement aux jeunes filles. La mesure est estimée à 28 millions d’euros par an.

La députée Monica Lennon, à l’origine de ce projet de loi, a estimé que l’adoption de son texte « marquerait un tournant en normalisant la menstruation en Écosse et en envoyant le signal tangible du sérieux avec lequel notre Parlement prend en compte les questions de genre » [...] Il s’agit de produits de base, et pas une seule femme en Écosse ne devrait avoir à vivre sans protections périodiques. »

Préserver la dignité des femmes

Cette mesure est destinée à lutter contre la précarité menstruelle. En effet, 3 femmes sur 10 n’ont pas les moyens de s’acheter des protections hygiéniques. En France, le Sénat a validé la baisse de la TVA sur les tampons et autres protections hygiéniques. Des initiatives sont prises localement, dans les universités par exemple, mais une action au niveau national n'est pas encore d'actualité.

Peggy Baron - Le 27 févr. 2020
À lire aussi
premium 2