habillage
Un homme et une femme dans une usine avec une visière
© Lacroix Electronics

Lacroix Electronics lance une websérie dédiée à l’industrie électronique

Le 1 mars 2021

Lacroix Electronics lance une websérie inédite intitulée « Osez Symbiose, l’usine électronique du futur de Lacroix », qui présente et explique son projet de construction d’usine 4.0 qui verra le jour fin 2021.

En s’appuyant sur ce projet phare et en utilisant ce format de communication inédit, l’entreprise spécialisée en conception et en production de systèmes électroniques embarqués et d’objets connectés industriels souhaite apporter un autre regard sur l’univers électronique, loin des codes de communication traditionnels.

Promouvoir l’industrie électronique

Présentée par le comédien nantais Jérémy Sanaghéal, qui manie humour et autodérision, cette websérie de cinq épisodes explique ce qu’est l’industrie du futur. « Ces vidéos ont pour objectif de valoriser les équipes et les savoir-faire déployés autour du projet Symbiose tout en cherchant à casser les codes traditionnels de la communication dans l’industrie électronique », explique Landry Chiron, VP Exécutif Communication de Lacroix Group. [...] « A travers la websérie, nous cherchons à mettre en avant la modernité, la compétitivité mais aussi l’esprit d’innovation de notre industrie », conclut le directeur de la communication, convaincu que le renouveau industriel, à l’échelle française mais également européenne, doit s’accompagner de nouveaux messages sur la qualité et la force des entreprises du secteur.

Rupture technologique, l’innovation sociale et l’engagement environnemental

Ces rendez-vous réguliers diffusés sur les réseaux sociaux de Lacroix Electronics permettent de suivre les avancées du chantier, mais surtout de mettre en avant les trois pilliers de Symbiose que sont la rupture technologique, l’innovation sociale et l’engagement environnemental. Il s’agit également de donner la parole aux collaborateurs de Lacroix Electronics et à ses partenaires dans le projet : EDF, Schneider Electric, Bpifrance et Spatio s’exprimeront ainsi tour à tour dans le cadre de ces vidéos. « A travers cette mise en lumière de nos partenaires, nous réaffirmons notre vocation à travailler dans un éco-système ouvert et innovant. Cette manière de collaborer est au cœur du projet Symbiose et de l’industrie électronique en général », conclut Landry Chiron.

Peggy Baron - Le 1 mars 2021
À lire aussi