habillage
Plantes aromatiques dans des petits bocaux
© Elle Katie - Pixabay

Intermarché expérimente le potager urbain d’intérieur

Le 13 janv. 2020

Intermarché s’associe à la start-up Infarm pour proposer des herbes fraîches cultivées et récoltées directement en point de vente.

Intermarché se lance dans les potagers urbains d’intérieur et vont expérimenté ce dispositif dans 8 magasins d’Ile-de-France. Cultivés dans des serres verticales de 2 m2, les plants de basilic, de coriandre, de menthe ou encore de ciboulette sont éclairés par des LED et cultivées en hydroponie.

Les cultures sont réalisées sans pesticides et consomment, selon Infram, 95% d'eau en moins par rapport au mode de production conventionnelle. Les herbes sont ensuite récoltées manuellement deux fois par semaine pour être ensuite proposées directement à la vente, en bottes avec leurs racines, pour permettre une longue conservation.

Le potager urbain d'intermarché

Intermarché teste de nouvelles solutions d’agriculture urbaines

Intermarché indique que le potager urbain d’Infarm se veut une tentative de réponse aux enjeux de demain, en matière d’agriculture urbaine notamment. En effet, d’ici 2050, il y aura 9 milliards d’individus, et 70% d’entre eux vivront dans des centres urbains. Un défi démographique qui nécessite, d’ores et déjà, le développement de solutions complémentaires à l’agriculture traditionnelle indique l'enseigne dans son communiqué de presse.

Avec ce potager urbain, Intermarché, par le biais de la Direction de l’Innovation du Groupement Les Mousquetaires, teste une nouvelle manière de produire qui semble séduire, en effet selon Intermarché les consommateurs réclament progressivement plus de produits et plus de variétés.

Peggy Baron - Le 13 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2