habillage
premium1
habillage
Jeune femme avec un sac à dos comtemplant une falaise
© La Virgule

Indra et La Virgule recyclent des ceintures de sécurité en bretelles de sac à dos

Le 11 févr. 2021

Sac à dos, kayak, tente, zodiac, crashpad et désormais ceintures de sécurité… la start-up française La Virgule responsabilise le monde du sport et de l’outdoor avec des accessoires faits à partir de produits techniques en fin de vie.

Les sacs à dos de La Virgule s’équipent de bretelles upcyclées grâce à Indra Automobile Recycling. Tête de réseau et facilitateur, Indra met le professionnalisme des centres VHU de son réseau et ses compétences logistiques au profit de ce projet boucle ouverte : équipement automobile – équipement sportif. La récupération de ceintures de sécurité des véhicules hors d’usage a par conséquent trouvé une deuxième vie.

Le sac à dos upcyclé repense le circuit de production

Indra Automobile Recycling, acteur du recyclage automobile en France, a souhaité porter ce projet en permettant la réutilisation des ceintures de sécurité de véhicules hors d’usage. Ce sont des milliers de ceintures de sécurité qui sont récupérées chaque année et qui pourront trouver une deuxième vie, au dos des aventuriers et des sportifs.  La production d’un sac à dos génère habituellement 25 kilos de CO2, or en réutilisant des déchets pour le configurer on divise par cinq son empreinte carbone. La fabrication en France (Calais) et au Portugal réduit encore davantage l’empreinte carbone logistique. L’upcycling permet de récupérer les qualités intrinsèques du produit. Les bagages sont réalisés à partir de toile de tente, de combinaison de surf, il leur manquait des bretelles... qui ont trouvé une solution avec les ceintures automobiles fournies par le réseau Indra. L’entreprise française de recyclage automobile devient une source inépuisable de matières premières pour ces sacs à dos destinés à une génération d’utilisateurs responsables et engagés.

« Ce partenariat confirme la responsabilité de chacun : confier son véhicule hors d’usage à un réseau agréé pour s’assurer du traitement responsable qui en sera fait. En tant qu’expert nous recyclons la matière afin de fournir ces volumes considérés comme des déchets à des projets de recyclage comme celui de La Virgule qui porte les valeurs RSE d'Indra Automobile Recycling. Ce partenariat illustre parfaitement une boucle vertueuse en ce sens où nous cherchons constamment à diversifier la revalorisation », explique Loic Bey-Rozet, Directeur Général de Indra Automobile Recycling.

Indra Automobile Recycling, acteur de l'économie circulaire

Indra Automobile Recycling est un business model unique s’appuyant sur un réseau de 370 centres VHU, couvrant 360° du recyclage automobile et traitant en 2019, 600 000 véhicules. Entreprise française, Indra Automobile Recycling est devenue en 15 ans le 1er acteur de l’économie circulaire automobile en France accompagnant tous les acteurs de la filière au service d’une prise de conscience collective. Ce domaine d’activité est majeur pour son enjeu sociétal mais également pour l’évolution des technologies de recyclage et de valorisation des pièces automobiles et des matières. Avec 190 collaborateurs, un chiffre d’affaires de 56 millions d’euros en 2019, Indra souhaite désormais accompagner les véhicules industriels mais également les deux roues dans cette démarche de responsabilité environnementale en France et poursuit son internationalisation. Sa philosophie de mutualisation l’amène à accompagner de nombreux projets d’upcycling européens, ses convictions, ses expertises comme son organisation explorent de nouvelles pistes de développement de la filière « recyclage automobile ».

La Virgule, une entreprise de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS)

En 2019, quatre sportifs, aventuriers, amoureux des grands espaces ont fondé La Virgule, reconnue comme une entreprise de l'ESS, pour réécrire la fin de vie des produits. Benoît Gourlet, Matthias Goulard, Maxime Labat et Nathan Douillard forment une équipe complémentaire et ont pour ambition de devenir un acteur majeur de la bagagerie upcyclée technique.

Schéma économie circulaire

Peggy Baron - Le 11 févr. 2021
À lire aussi