habillage
premium1
habillage
Virus
© matt why do you need my last name ? - pixabay

Hausse des demandes de chômage partiel avec le Coronavirus

Le 12 mars 2020

En moins d’une semaine, les demandes des entreprises pour bénéficier du chômage partiel ont été multipliées par deux. Elles sont passées de 900 à 1725 entre le 6 et le 12 mars.

Cette hausse reflète la propagation du virus sur le territoire français et la difficulté des entreprises à maintenir leur personnel en activité.

« Au regard de l'impact prévisible du COVID-19 sur l'activité économique et de la déstabilisation des places financières observée, le président de la république et le gouvernement ont détaillé la batterie de mesures destinée à soutenir les entreprises et les salariés : report de charges sociales, dégrèvements d'impôts, renfort de la BPI pour soutenir la trésorerie, renforcement du recours au chômage partiel et solidarité économique dans l'exercice de la commande publique », a rappelé l'Elysée à l'issue du conseil des ministres de mercredi 11 mars 2020.

Des secteurs plus impactés que d’autres

Trois secteurs sont particulièrement menacés par la baisse d’activité liée au Coronavirus. Le tourisme, l’hôtellerie et les transports. En effet, le confinement des Chinois a fortement impacté les activités touristiques et hôtelières. L’annulation des rassemblements impact le secteur évènementiel et l’hôtellerie, tandis que l’interruption des liaisons entre certains pays affecte les compagnies aériennes.

Le secteur de l’industrie devrait quant à lui également être touché, avec la mise en quarantaine de certaines régions italiennes, second partenaire commercial de la France en Europe.

Peggy Baron - Le 12 mars 2020
À lire aussi