habillage
Foule dans un festival faisant un coeur avec leurs mains
© Free Photos - Pixabay

Le projet Green Europe Expérience, une initiative de We Love Green

Le 2 oct. 2020

À l'occasion de la Semaine du Développement Durable, We Love Green nous invite à découvrir son projet européen GEX - GREEN EUROPE EXPERIENCE pour inventer le festival de demain.

We Love Green est né en 2011 d’un défi : changer la façon de produire et de vivre un festival, imaginer un espace propice aux innovations artistiques et environnementales, une grande fête où les styles musicaux se croisent autant que les idées et les personnes.

Dans le contexte sanitaire actuel, quatre festivals européens – We Love Green (France), Boom Festival (Portugal), Dour Festival (Belgique), Pohoda Festival (Slovaquie) – et 2 ONG – Go Group (Allemagne), A Greener Festival (Royaume-Uni) – se réunissent dans le réseau GEX - Green Europe Experience afin de « créer un futur désirable pour les festivals de musique et d’art, les événements… et le monde tout simplement ». L'écoconception est au cœur du projet avec pour objectif de développer des initiatives remarquables pour concilier écologie et événementiel de masse.

Logo Green Europe Experience

Des festivals eco-responsables

Dès aujourd’hui et pendant plus de trois ans, We Love Green organisera des rencontres pour repenser la façon de produire ses festivals et événements, en se concentrant sur deux sujets principaux : la scénographie et la restauration. L'idée directrice est de tenter d'améliorer son modèle de création et de production en s'appuyant sur le modèle de l’économie circulaire et des 7R : Repenser, Réduire, Réutiliser, Réparer, Rénover, Rétablir et Recycler. L’objectif : réduire toujours plus l'impact écologique tout en augmentant l'impact social positif.

À l'issue de cette période de réflexion et de travail, GEX, compte dresser deux chartes (une pour la scénographie, l'autre pour la restauration) basée sur le modèle des 7R, proposer un manuel de méthode de bonnes pratiques « remarquables », créer et développer des outils d'analyses et mettre en place dans les festivals partenaires sept workshops où expérimenter et partager des innovations.

Peggy Baron - Le 2 oct. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.