habillage
Jeune femme rousse apparaissant dans des feuilles vertes et des fleurs blanches
© Anastacia Cooper - Pixabay

Les produits Garnier obtiennent la certification Cruelty Free International

Le 31 mars 2021

Tous les produits Garnier, au niveau mondial, sont à présent officiellement certifiés par Cruelty Free International. La marque a reçu l’aval du programme Leaping Bunny de Cruelty Free International, organisation mondiale visant à mettre un terme aux tests cosmétiques sur les animaux dans le monde.

Leaping Bunny exige des marques de pouvoir auditer l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement, y compris chaque matière première et ingrédient individuel pour vérifier la conformité aux critères très exigeants de leur charte. La certification doit être accordée à tous les produits finis d’une marque, les produits ou articles individuels ne pouvant pas être certifiés séparément. Pour Garnier, il s’agissait d’obtenir cette certification pour plus de 500 fournisseurs sur plus de 3 000 ingrédients différents, dans le monde entier. Pendant de nombreux mois, Garnier et Cruelty Free International ont travaillé ensemble pour obtenir cette preuve et s’assurer que chaque produit du portefeuille mondial de Garnier puisse afficher officiellement le logo Leaping Bunny de Cruelty Free International, organisation reconnue universellement pour lutter contre les tests sur les animaux dans le monde. Ce processus rigoureux permet aux consommateurs d’acheter des produits Garnier en toute confiance, sachant qu’ils répondent aux critères stricts de Leaping Bunny.

« Garnier est une marque mondiale que nous connaissons tous. Travailler avec elle pour la déclarer officiellement certifiée dans le cadre du programme international Leaping Bunny est une étape importante. Il aura fallu plusieurs mois à Garnier pour examiner scrupuleusement chaque fournisseur et obtenir la certification. »
Michelle Thew, PDG de Cruelty Free International.

Les engagements de Garnier pour une beauté plus durable

Cette annonce de Garnier marque le début d’une année historique pour la marque. En 2020, Garnier a annoncé son initiative Green Beauty, une approche de développement durable sur tout le cycle de développement du produit, consistant à transformer chaque étape de sa chaîne de valeur et à réduire considérablement son impact environnemental.

Des approvisionnements solidaires

À ce jour, les programmes d'approvisionnement solidaire en matières premières de Garnier ont permis de soutenir 670 communautés. D'ici 2025, la marque ambitionne d'en soutenir 800.

Des formules plus naturelles et respectueuses

En 2019, les nouvelles formules de soins capillaires de la marque ont atteint une moyenne de 91% de biodégradabilité. D'ici 2025, Garnier souhaite développer des formules hautement performantes et respectueuses de l'environnement, grâce à la science verte, comme la biotechnologie.

Plus d'emballages recyclés et recyclables

En 2019, en privilégiant le plastique recyclé, Garnier a économisé 3670 tonnes de plastique « vierge » (de premier usage). D'ici 2025, la marque s'est fixé comme objectif que tous ses emballages soient fabriqués en plastique recyclé.

Plus d'énergies renouvelables

Depuis 2005, les usines Garnier et ses centrales de distribution ont réduit de 45% leur consommation en eau et de 72% leurs émissions de CO2. D'ici 2025, 100% de l'outil industriel devrait être carbone neutre.

Plus d'actions pour combattre la pollution plastique

Garnier soutient l'association Ocean Conservancy pour lutter contre la pollution plastique, et a mobilisé 373 employés lors de la Journée Internationale de nettoyage côtier.

« Garnier s’est engagé pour un monde sans test sur animaux depuis 1989. Être officiellement certifié par Cruelty Free International dans le cadre du programme Leaping Bunny est une étape importante et a toujours fait partie de notre mission Green Beauty. Aujourd’hui, Garnier fait un pas de plus pour devenir une marque pleinement engagée, durable, transparente, offrant la Green Beauty à tous », souligne Adrien Koskas, Directeur Général International de Garnier.

illustration des engagements ecoresponsables de garnier

Peggy Baron - Le 31 mars 2021
À lire aussi