habillage
Jeunes femmes avec deux pièces de monnaie devant les yeux
© Thought Catalog - Pexels

La Fondation AlphaOmega s’ouvre aux dons en cryptomonnaies

Le 13 juill. 2021

La Fondation AlphaOmega, fondation française d’éducation, s’ouvre aux dons en cryptomonnaies avec le soutien d’IOV, acteur majeur de la blockchain en France.

C’est une révolution dans le secteur caritatif : la Fondation AlphaOmega, qui œuvre en faveur de la réussite scolaire des jeunes issus de milieux modestes, s’ouvre aux dons en cryptomonnaies. Une première en France permise par le soutien d’IOV, acteur majeur de la blockchain, qui fait un don d’un million de tokens (actif numérique émis et échangeable sur une blockchain) à la Fondation et met à disposition sa plateforme de dons en cryptomonnaies sur la blockchain. Une nouvelle approche de financement innovante pour contribuer au passage à l’échelle des grandes associations éducatives soutenues par la Fondation.

La blockchain au service de l’éducation

Si la technologie blockchain permet d’aborder de manière innovante un ensemble de transactions sécurisées et certifiées (actifs numériques, authentification d’actes dématérialisés, traçabilité des produits, etc.), son application au champ du caritatif est encore très peu représentée en France.

En s’appuyant sur l’expertise d’IOV, acteur majeur de la blockchain en France, la Fondation AlphaOmega se positionne comme la première fondation d’éducation à permettre des dons en cryptomonnaies. Un partenariat impliquant un apport de 1 million de IOV Tokens par IOV et la mise à disposition pour la Fondation de leur plateforme « Starname » pour le recueil de dons avec un accès facilité.

La plateforme « Starname » créée par IOV vise à rendre les transactions sur blockchain plus aisées et lisibles. Désormais, tout donateur souhaitant soutenir l’action des grandes associations éducatives accompagnées par la Fondation AlphaOmega, pourra effectuer, via cette plateforme, sa donation en IOV tokens ou dans les principales crypto-monnaies du marché que sont le Bitcoin ou encore l’Ether.

« Nous sommes perpétuellement à la recherche de solutions de financement innovantes pour nos associations. Lorsque nous avons rencontré la société IOV, nous avons été immédiatement séduits par leur volonté de montrer que la monnaie numérique et la blockchain peuvent tout à fait s’appliquer au champ du caritatif. Ce premier don d’1 million de tokens et la création d’un compte sur la blockchain représentent un premier pas vers le développement d’une pratique qui bénéficiera aux associations. »

Élisabeth Elkrief, Directrice Générale de la Fondation AlphaOmega

Un outil d’avenir en matière de financement

« Chez IOV, nous sommes convaincus que la Blockchain est un moyen de donner à tous une nouvelle chance économique. Nous avons trouvé avec la Fondation AlphaOmega un partenaire prêt à innover dans son mode de financement, à l’instar de ce qui se fait de mieux au niveau international. Nous espérons que notre initiative sera suivie en France et contribuera à faire comprendre à une large audience que les cryptomonnaies représentent un outil d’avenir, au service de causes essentielles telle que l’Éducation, et non un effet de mode. »

Karim Ganem, co-fondateur d’IOV
Peggy Baron - Le 13 juill. 2021
À lire aussi
premium2
premium2