habillage
Jeune femme, en robe de marié, manifestant sa joie
© Christopher Ross - Pixabay

Fashion Pact fait appel à (RE)SET pour éliminer les plastiques de l’industrie de la mode

Le 12 nov. 2020

Fashion Pact, coalition regroupant les 60 acteurs majeurs de la mode et du textile fait appel à (RE)SET, société spécialiste de l’économie circulaire, pour lutter contre les plastiques inutiles qui polluent les océans.

Les acteurs de l’industrie de la mode accélèrent leur transition pour réduire les impacts négatifs de leurs activités sur les océans. A la manoeuvre : le programme (RE)SET for The Fashion Pact qui va accompagner les membres du consortium dans ce premier objectif d’élimination des plastiques problématiques et inutiles. L'objectif est de mettre en oeuvre des solutions concrètes, efficaces et performantes pour tous les membres du Fashion pact.

La mode passe à l’acte

« La confiance que nous accorde aujourd’hui le Fashion Pact pour l’élimination des plastiques problématiques et inutiles est une grande responsabilité compte tenu des enjeux écologiques. Chez (RE)SET, nous avons la capacité de faire travailler ensemble les acteurs d’une même chaîne de valeur, et de mettre en place les outils pour passer à l’action. Nos programmes sont résolument tournés vers des résultats tangibles qui changent les règles du jeu. C’est aujourd’hui l’ambition du Fashion Pact, que nous sommes fiers d’accompagner », déclare Géraldine Poivert, Co-fondatrice et Présidente de (RE)SET.

Les objectifs du programme (RE)SET for The Fashion Pact :

  1. Éliminer le plastique à usage unique en 2025 dans les emballages B2C et en 2030 dans les emballages B2B.
  2. S’assurer qu’au moins la moitié des emballages soient 100% recyclés en 2025 en B2C et en 2030 pour le B2B.

(RE)SET pour accélérer leur transition

Fondée il y a 18 mois seulement par Géraldine Poivert et Frank Gana, (RE)SET affirme sa vision sur la transition écologique : la nécessité de faire travailler ensemble les acteurs d’une même industrie pour définir les nouveaux standards de leur marché. Ce modèle, initié en France pour la première fois par (RE)SET avec les grands acteurs de la distribution a fait ses preuves. Une cinquantaine de pilotes industriels sont actuellement en cours pour éliminer le plastique des produits de consommation emblématiques. La société accompagne également Eco Mobilier pour transformer durablement l’industrie du meuble, de l’éco-conception à la valorisation des déchets.

Peggy Baron - Le 12 nov. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.