habillage
premium1
© Daughter of Witches

« Souriez, vous êtes harcelées », l'expo contre le harcèlement de rue

Le 11 juin 2019

« Princesse », « Ma jolie », « Beauté ».… des petits noms qui perdent tout leur charme lorsqu'ils sont exprimés dans la rue. L'association Humans for Women, l’exposition «  Souriez, vous êtes harcelées » donne la voix à celles pour qui la rue peut être un lieu redouté.

«  Souriez, vous êtes harcelées » est un projet qui a pour vocation de dénoncer la banalisation et l’omniprésence du harcèlement dans nos rues. Produit par Panthéon Sorbonne et en collaboration avec le collectif Daughter of Witches, Humans for Women donne la paroles à différentes femmes, de tout horizon. Une trentaine de femmes racontent des situations d’humiliation ou d’agression dont elles sont victimes au quotidien dans la rue. Objectif : ouvrir le dialogue pour que les choses changent.

Trente témoignages, trente femmes, trente situation de harcèlement

Inspirée par la campagne « My name isn't » pour la série de Spike Lee, Nola Darling n'en fait qu'à sa tête, l'exposition recense les témoignages de trente femmes qui veulent en finir avec le harcèlement de rue. Chaque témoignage est accompagne de la photo de son autrice, prise par le photographe Matthieu Lecharny. Ils sont accompagnés d’une  légende « Mon nom n’est pas… » suivit d’un exemple de mot qui ne devrait plus avoir sa place dans l’espace public.

L'exposition aura lieu du 13 au 30 juin 2019 au Pavilllon des Canaux. Puis du 1er au 15 juillet à la Maison des Initiatives étudiantes et à la Galerie Soufflot du centre Panthéon à la rentrée de septembre 2019.

Simon Offen - Le 11 juin 2019
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • C'est bien beau de parler de l'égalité homme femme et les injustices mais il faudrait commencer par citer l'artiste noire et militante qui a lancé ça et non ce n'est pas Spike Lee qui l'a inventé. il s'agit de Tatyana Fazlalizadeh et je vous invite à faire votre boulot de "journaliste" ou "redacteur" en commençant par admirer son travail juste là : http://www.tlynnfaz.com/