habillage
premium1
premium1
Panneau lumineux : and breathe
© Max Van Den Oetelaar - Unsplash

Engie s’engage pour lutter contre la pollution de l’air

Le 5 févr. 2021

Engie s’engage dans une démarche destinée à lutter contre la pollution de l’air en partenariat avec Bluenove, Emlyon business school, Grenoble Ecole de Management et International Mozaik.

La pollution de l’air est la deuxième cause de mortalité évitable en France. Pour adresser collectivement cette priorité environnementale et sanitaire, Engie, bluenove, emlyon business school, Grenoble Ecole de Management, International Mozaïk ont conçu un dispositif de co-construction inédit destiné à lutter contre la pollution de l’air en Auvergne-Rhône-Alpes. La démarche rassemble citoyens, industriels, experts et représentants de la société civile pour imaginer les solutions de demain et agir pour une meilleure qualité de l’air.

Le projet se déroule en trois phases :

  1. Du 8 janvier au 8 février 2021, une première étape qui consiste à recueillir les avis des citoyens et des experts afin de poser un diagnostic sur la perception des enjeux de la qualité de l’air ainsi que sur l’actualité scientifique du secteur.
  2. Autour du 1er avril 2021, un événement rassemblera plusieurs acteurs décisionnaires et engagés pour envisager collectivement des solutions, une gouvernance et des modes de financement innovants.
  3. A l’issue de cette journée d’idéation collective, une phase d’expérimentation de ces initiatives débutera sur deux territoires de la région : Grenoble et Lyon.

Cette démarche « Qualité de l’Air » est un dispositif inspiré des Engie People’s Lab. Le People’s Lab est une initiative née il y a trois ans sous l’impulsion de l’équipe Engie Culture/Communauté/Ecosystème et Engie University. Elle incarne la conviction que l’intelligence collective des écosystèmes d’Engie et de ses partenaires peut apporter des réponses innovantes aux évolutions sociétales nécessaires du 21e siècle.

Un démarrage réussi avec plus de 1400 contributions reçues

La consultation citoyenne initiée actuellement a déjà généré plus de 1400 contributions. Chaque citoyen peut partager son niveau de préoccupation concernant la pollution atmosphérique, son niveau d’information, ses velléités à agir ou à contribuer aux actions existantes. L’enquête reste ouverte jusqu’au 8 février 2021 sur la plateforme www.peoplelabqualitedelair.com. Les données collectées, croisées aux solutions et programmes déjà existants, nourriront des ateliers de problématisation rassemblant ambassadeurs, experts et acteurs de la qualité de l’air. Une cinquantaine d’organisations sont d’ores et déjà mobilisées sur le territoire pour contribuer collectivement à cette enquête, parmi lesquelles des acteurs institutionnels reconnus sur le volet scientifique et environnemental, mais également des collectivités, des acteurs économiques, de l’innovation, de la santé, de l’emploi, de la finance, du sport, de la culture, ou de l’éducation.

« La qualité de l’air est un enjeu sanitaire et environnemental complexe, à la fois en termes scientifiques, de gouvernance et de financement. Un tel exercice d’intelligence collective peut nous permettre de répondre à ce défi. Engie, leader de la transition énergétique en France, s’engage résolument dans cette démarche de réflexion rassemblant de nombreux acteurs dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle permettra d’explorer et d’expérimenter des solutions concrètes dans les territoires. », Thierry Raevel, Délégué Régional Engie Auvergne Rhône Alpes.

Peggy Baron - Le 5 févr. 2021
À lire aussi
premium 2
premium 2