habillage
premium1
habillage
Un homme qui joue aux jeux vidéo
© CréditAgricole

Le Crédit Agricole aux côtés des acteurs du gaming et d'e-sport

Le 6 mai 2021


Dans un contexte de crise sanitaire inédite et de restrictions des déplacements à l'international, le Crédit Agricole d’Ile-de-France lance la « Map des Gamers en Île-de-France » sur GlobeTrotterPlace.fr pour inviter les Franciliens à voyager à travers les jeux vidéo et soutenir tous les passionnés de gaming. La banque régionale veut contribuer à la structuration de cette nouvelle pratique en plein boom.

Fédérer les acteurs franciliens du gaming et de l’e-sport 

Grâce à la Map des Gamers, les Franciliens disposent à présent d’une cartographie des structures de gaming et d’e-sport près de chez eux : clubs, associations, entreprises, écoles, gaming room, équipes de joueurs, etc.

À travers cette démarche innovante, le Crédit Agricole d’Ile-de-France prolonge son accompagnement auprès de ses clients, issus du secteur des jeux vidéo, en soutenant tous les acteurs de cette pratique émergente à la fois culturelle et sportive.

E-sport : environ 330.000 pratiquants amateurs en Île-de-France 

L’e-sport est aujourd’hui une discipline sportive majeure en France. Avec plus de deux millions d’adeptes et une croissance annuelle moyenne de +20%, cette pratique est encore paradoxalement peu organisée. Le Crédit Agricole d’Ile-de-France s’attelle à valoriser les structures œuvrant pour un meilleur encadrement de cette nouvelle discipline 100% digitale et 100% humaine.

Depuis plusieurs années, Paris accueille les principaux événements mondiaux du secteur. De nombreux éditeurs de jeux vidéo et organisateurs de compétitions internationales sont implantés en Île-de-France, générant à eux seuls 90% du chiffre d’affaires du secteur en France. Sur la scène internationale, les meilleures équipes françaises professionnelles sont installées dans la région capitale. En matière d’enseignement supérieur, Paris compte de plus en plus d’écoles et de formations spécialisées pour préparer aux métiers de ce secteur économique en plein développement.

Léa Boulay - Le 6 mai 2021
À lire aussi
premium2
premium2