habillage
Soft Drink Coca-Cola
© Alexander Antropov - Pixabay

Coca-Cola de retour dans les Intermarchés

Le 20 janv. 2020

Dans l'affaire opposant Intermarché à Coca-Cola, le juge tranche et donne raison à Intermarché. Coca-Cola va devoir reprendre ses livraisons dans les Intermarchés et Netto.

Petit rappel des faits : depuis le 2 janvier 2020, suite à un conflit commercial entre les 2 parties, le géant Coca-Cola a pris la décision de suspendre ses livraisons. Le litige serait lié au fait qu'Intermarché souhaite déréférencer certaines marques de soft-drinks au profit de boissons plus naturelles et plus saines.

Un accord à trouver avant le 1er mars 2020

Jeudi 16 janvier 2020, le Tribunal de commerce de Paris, saisi par Intermarché, a condamné en référé Coca-Cola à reprendre ses livraisons dans les magasins Intermarché et Netto, sous peine de devoir payer 460 000€ par jour de retard.

Dans son ordonnance, le juge des référés se range du côté du distributeur et estime qu'il s'agit « d'une rupture abusive et d'un abus de position dominante » de la part de Coca-Cola. Le tribunal encourage également les deux parties à se remettre autour d’une table pour trouver une solution avant le 1er mars 2020.

Dans un communiqué, le président d'Intermarché, Thierry Cotillard, a déclaré : « Nous nous félicitons que le juge nous donne la liberté de mettre en œuvre nos choix en faveur du mieux manger. » Il assure que la volonté de l’enseigne n’a jamais été d’arrêter de vendre du Coca-Cola, mais bien de « faire plus de place dans nos rayons, pour vendre à la fois du Coca-Cola et des alternatives plus saines, généralement issues de PME et fabriquées en France ».

De son côté Coca-Cola a fait savoir par le biais d'un de ses porte-paroles que : « Cette décision va nous permettre de reprendre les discussions interrompues par Intermarché et notre courant d’affaires dans un contexte plus apaisé, avec un délai raisonnable pour parvenir à un accord ».

Peggy Baron - Le 20 janv. 2020
À lire aussi