habillage
premium1
Femme malade qui soigne également son nounours
© Alexandr Litovchenko-Pixabay

Sanofi et Cyclamed s'associent dans une campagne de sensibilisation

Le 21 nov. 2019

À l’occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques et de la semaine européenne de la réduction des déchets, Sanofi et Cyclamed s’associent.

Du 18 au 24 novembre aura lieu la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques. À peu près au même moment, du 16 au 24 novembre, aura lieu la semaine européenne de la réduction des déchets. Sanofi et Cyclamed ont donc décidé de s'associer lors de la campagne de sensibilisation « AnTRIbiotiques je m'implique ».

À destination du grand public, des professionnels de santé et des autorités régionales, l’objectif de cette campagne est de sensibiliser au bon usage des antibiotiques en incitant les Français à rapporter en pharmacie, leurs médicaments non consommés ou périmés, y compris les antibiotiques.

Logo campagne AnTRIbiotiques, je m'implique

Prévenir la résistance aux antibiotiques et protéger l'environnement

En effet, en France, chaque année, 158 000 infections sont dues à des bactéries résistantes aux antibiotiques et 12 500 patients en meurent par an. La consommation d’antibiotiques en santé humaine en France est à nouveau en augmentation et figure parmi la plus élevée en Europe avec une consommation d’antibiotiques supérieure de 30% à la moyenne européenne ce qui représente 71 millions d’euros de dépense supplémentaire pour l’Assurance maladie.

L’antibiorésistance pourrait devenir l’une des principales causes de mortalité dans le monde si le phénomène n’est pas enrayé de façon collective. En l’absence de mesures adaptées, on estime que le nombre de morts dans le monde à horizon 2050 devrait s’élever à 10 millions de personnes.

La campagne sera relayée à travers un affichage dans les pharmacies, les salles d’attentes des médecins ainsi que sur les canaux digitaux.

Peggy Baron - Le 21 nov. 2019
À lire aussi