habillage
premium1
premium1
Un avion dans le ciel
© Erwan Garel - getty

Boeing promet des avions qui volent uniquement avec des biocarburants d’ici 2030

Le 3 févr. 2021

Le constructeur aéronautique teste des avions fonctionnant à 100% avec des biocarburants pour les mettre en circulation d’ici 10 ans.

Alors qu'Airbus veut développer un avion à l'hydrogène, Boeing se concentre sur les carburants alternatifs. Il veut des avions sans pétrole à l'horizon 2030. Aussi, en 2019, Air France annonçait vouloir compenser son bilan carbone… Globalement, le secteur de l'aviation cherche à réduire son empreinte carbone, même si l’heure des grands transporteurs à zéro émission semble encore loin.

Des bonnes nouvelles dans la mesure où le transport aérien est un champion pour l'émission de CO2 dans l’atmosphère. Dans son rapport de 2014, l’Agence européenne de l’environnement estimait qu’un avion émettait en moyenne 285 grammes de CO2 par kilomètre et par passager, quand une voiture de taille moyenne se limitait à 104 grammes.

Miser sur des carburants durables

« Pour respecter l'engagement du secteur aérien à réduire ses émissions de carbone de 50% par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2050, les avions doivent pouvoir utiliser des carburants d'aviation 100% durables bien avant 2050 », commentait Stan Deal, le responsable des avions civils chez Boeing. « Notre secteur et nos clients se sont engagés à lutter contre le changement climatique et les carburants d'aviation durables sont la solution la plus sûre et la plus mesurable pour réduire les émissions de carbone de l'aviation dans les décennies à venir ».

En 2018, l'avionneur américain inaugurait le premier vol d'un appareil utilisant 100% de biocarburants. Il s'agissait d'un cargo 777 utilisé par la société de messagerie FedEx. Jusqu'à présent, les biocarburants peuvent être mélangés à du kérosène jusqu'à un niveau maximal de 50%, a précisé Boeing. Ces combustibles sont produits à base de déchets végétaux, de déchets domestiques recyclés ou d'huiles de cuisson usagées, notamment.

Concevoir des appareils qui ne volent qu’avec des biocarburants

Selon l'IATA (association du transport aérien international), les biocarburants peuvent réduire les émissions de CO2 de 80% par rapport au kérosène conventionnel sur l'ensemble de leur cycle d'utilisation. Les avions sont actuellement autorisés à voler avec un combustible contenant jusqu'à 50% de biocarburants. Ainsi, le constructeur prévoit de travailler avec les fabricants de moteurs et d'autres prestataires, sur les changements techniques à apporter pour permettre aux avions de voler uniquement avec des biocarburants. Boeing continue, en parallèle, à travailler sur des moteurs pouvant être propulsés à l'électricité ou à l'hydrogène.

« La production actuelle de biocarburants est de 50 millions de litres par année », faisait remarquer l'organisation. « Pour atteindre un point de bascule où l'ampleur de la production ferait baisser les coûts de ces carburants verts suffisamment pour concurrencer le carburéacteur, la production doit atteindre 7 milliards de litres ou 2% de la consommation de 2019 ».

Anaïs Farrugia - Le 3 févr. 2021
À lire aussi