habillage
premium1
premium1
Un ballon en forme de globe sur l'herbe
© Guillaume de Germain via Unsplash

À partir du 5 mars 2020, la France est en situation de dette écologique

Le 5 mars 2020

Maintenant c'est trop tard ! Une étude du cabinet Carbone4 pour les associations de l’Affaire du Siècle révèle que la France a atteint son « jour du dérèglement. »

En 2 mois et 5 jours, la France a émis la totalité des gaz à effet de serre qu’elle pourrait émettre en un an si elle respectait son objectif de neutralité carbone. Du 5 mars et jusqu’au 31 décembre 2020, la France est donc à découvert climatique. Chaque jour qui passe aggrave son impact sur le dérèglement de la planète.

Pour les associations de l’Affaire du Siècle - Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France -, il est temps que l’État regarde les choses en face. « Le fait que le Jour du dérèglement intervienne dès le 5 mars acte sans ambiguité le grand retard climatique de l’État français. Nos émissions de gaz à effet de serre sont bien trop importantes au regard des capacités d’absorption de la planète et chaque jour qui passe aggrave notre impact climatique. Cette date doit reculer au plus vite mais cela exige des mesures ambitieuses et coordonnées », ont-elles déclaré.

Smartphone avec un sms, informant l'état francais de son dcouvert climatique à la façon d'une banque

Objectif : reculer la date au 31 décembre

L’Affaire du Siècle se mobilise pour obliger l’État à tracer dès maintenant la voie de la neutralité carbone, pour qu’en 2050, le jour du dérèglement tombe un 31 décembre.

« Il nous reste moins d’une génération – 30 ans – pour faire reculer le jour du dérèglement. Moins d’une génération pour mener une transformation sans précédent de tous les systèmes : énergie, alimentation, transports, logement, industrie, gestion des terres. Il n’y a plus un seul jour à perdre. Plus l’État tarde, et plus l’atteinte de la neutralité carbone sera compromise et/ou se fera dans la douleur pour une grande partie de la société. »

Peggy Baron - Le 5 mars 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.