habillage
premium1
habillage
actu_20442_vignette

Y-a t-il quelqu'un pour aider le petit Johannes?

Le 24 févr. 2014

SOS Mayday a tourné une caméra-cachée poignante à d’Oslo mettant en scène un jeune garçon transi de froid. Et vous, auriez-vous aidé ce garçon ?

Que feriez-vous face à un enfant grelottant de froid ? Lui donneriez-vous votre veste, vos gants ou votre écharpe ? C’est ce qu’a essayé de savoir SOS Mayday, association dirigée par SOS Village d’Enfants, dont l’action permet de distribuer des milliers de manteaux et de couvertures pour les enfants syriens, victimes de la guerre, en testant les Norvégiens.

« L’objectif était de communiquer sur le risque de devenir insensible aux crises qui ne vous touchent pas directement » explique Synne Rønning, représentant de SOS AdFreak.

 

Le film, tourné durant deux jours glacials à Oslo, met en scène un petit garçon de 11 ans, Johannes, tremblant de froid sous un abribus. Le jeune acteur raconte aux passants qu’on lui a volé sa veste lors d’un voyage scolaire en ville. La réaction des passants ne se fait pas attendre: une veste, des gants, une écharpe, chacun tente à sa manière de réchauffer le petit Johannes. « Nous avons été touchés par le nombre de personnes qui se sont impliquées et ont risqué d'attraper froid, afin que Johannes reste au chaud » ajoute Synne Rønning. Sur 25 personnes croisées à l’arrêt de bus, seulement trois n’ont pas tenté de l’aider. Elle ajoute : « La campagne tente d’ouvrir les yeux aux individus qui la regarde, de les amener à se poser la question : qu’est-ce que j’aurais fait à leur place? ».

 

Le film produit par Släger Kommunikasjon et Pure Content montre que le moindre petit geste compte. En effet, l’opération vise à collecter des fonds afin d’aider 2000 enfants pour envoyer des manteaux et des couvertures chaudes en Syrie.

 

 

Adrien de Blanzy - Le 24 févr. 2014