habillage
actu_15826_vignette_alaune

"Tous les artistes passent par le digital"

Le 27 janv. 2013

Interview de Melinda Lee, directrice de Getty Images Music qui durant ce Midem 2013 a tenu une conférence dressant le bilan de la convergence du contenu multimedia.


Quel est le bilan sur cette dernière décennie de la consommation de musique ?

Melinda Lee: Ces dix dernières années, la technologie a été un véritable moteur qui a considérablement modifié les habitudes de consommation de musique à travers le monde. Grâce aux plateformes digitales et aux réseaux sociaux, la découverte musicale est omniprésente et favorise la consommation. Qu’ils soient célèbres ou inconnus, tous les artistes passent par le digital pour échanger avec leurs fans et assurer leur promotion. Ce sont surtout les créateurs de contenu de tous types qui nous intéressent: en véritables adeptes, ils sélectionnent avec soin  les arrangements ou extraits musicaux nécessaires à leurs projets. Les artistes avec lesquels nous travaillons reconnaissent que les plates-formes digitales sont une véritable source d’opportunités. Nous assurons donc le rôle d’intermédiaire. Actuellement, l’association de la musique et des vidéos se répand aussi bien du côté professionnel qu’amateur. Nous avons beaucoup œuvré  pour la promotion d’artistes qui étaient en attente d’un passage en radio pour percer dans la musique. Aujourd’hui, un buzz en ligne ou le placement dans une publicité peuvent facilement permettre à un artiste de se faire connaître.


Quels sont les comportements multimédia des consommateurs?

Les consommateurs multimédia privilégient surtout la flexibilité. Ils aiment pouvoir décider du lieu, du moment et de la façon dont ils consomment leurs médias.

Notez-vous des tendances particulières sur cette consommation accrue ?

Les gens découvrent désormais la musique via les émissions TV, les films et les bandes annonces, les publicités, les vidéos amateurs, les magazines digitaux et les e-books. Que l’on soit ou non en quête de musique, celle-ci est omniprésente dans toutes les formes de médias. La consommation varie donc en fonction de la sensibilité de chacun à cette tendance !


Que pensez-vous de l'ère vintage qui remet au goût du jour le disque vinyle ?

Personnellement, je trouve ça ultra-cool. Le transport et l’écoute de disques vinyles restent toutefois contraignants à notre époque. Ce format limite l’écoute à un moment, un lieu et des moyens prédéterminés. C’est le propre du vintage. Les ventes de disques vinyles ont augmenté ces dernières années (en hausse d’environ 40% l’an dernier), preuve qu’il ne s’agit pas d’une simple nostalgie mais qu’il y a bien un engouement sur ce marché. Les médias ont évolué avec le temps et il est assez intéressant de constater que les anciens formats cohabitent avec les nouveaux.

L'ADN - Le 27 janv. 2013
premium2
premium2