habillage

RSF et la FIDH en campagne 1 an après les élections iraniennes

Le 29 avr. 2015

Iran : une campagne de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et de Reporters Sans Frontières (RSF) pour combattre l’indifférence, un an après les élections

                                                  

Un an après les élections en Iran, des centaines d’opposants sont encore en prison, certains ont été torturés, plusieurs pendus, au mépris de toute forme de droit.

 

À l’occasion de ce triste anniversaire, la FIDH et Reporters sans frontières lancent une campagne pour la libération de tous les prisonniers d'opinion en Iran.
La campagne (presse, affichage, web) en 3 langues que la FIDH et RSF ont demandé à l’Agence LIMITE de concevoir, rappelle au grand public qu’il y a beaucoup de citoyens iraniens qui aspirent à la démocratie et au respect du Droit international.

 Usant du symbole familier du «jeu du pendu», elle rappelle aussi que, du fait de leur simple soutien à ces droits qui nous paraissent évidents, la vie de ces démocrates est en péril.

L’application de la mécanique du «jeu du pendu» au nom même de l’Iran vise à obtenir quelques secondes d’attention de chacun pour le sort de ce pays .

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015