habillage
premium1
habillage

Reporters sans Frontières contre les ennemis du web

Le 29 avr. 2015

 

 Samedi 12 mars 2011 a eu lieu la journée mondiale contre la cyber-censure. Lancée par Reporters sans Fontières en 2008, elle est destinée à prôner un Internet libre et accessible à tous.

A cette occasion, un site miroir spécifique a été mis en ligne (12mars.rsf.org) sur lequel les internautes pouvaient télécharger un pictogramme disponible dans une vingtaine de langues (dont le chinois, l’arabe, le birman, le turkmène, le persan et le russe) pour l’utiliser comme image de leur profil Facebook, Twitter ou autres réseaux sociaux.

 

Par ailleurs, un film réalisé par l’illustrateur français Joël Guenoun et une carte des pays déclarés ennemis du Web ou à surveiller – qui compte la France - étaient également disponibles.

« Un internaute sur trois dans le monde n’a pas accès à un Internet libre. Une soixantaine de pays censurent le réseau à des degrés divers ou harcèlent les net-citoyens. Au moins 119 personnes sont emprisonnées simplement parce qu’elles ont utilisé Internet pour s’exprimer librement. Ces quelques chiffres font froid dans le dos.

Alors que le Web a joué un rôle crucial dans les récentes révolutions tunisienne et égyptienne, de plus en plus de gouvernements tentent de manipuler l’information qui circule sur le Net et d’en retirer les contenus critiques. Il faut, plus que jamais, défendre la liberté d’expression en ligne et protéger les cyberdissidents.

Cette journée est aussi l’occasion de rendre hommage à la solidarité dont les internautes font preuve les uns envers les autres » a déclaré Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières.

 

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015