habillage
premium1
premium1
Photo de noces sous l'eau
© Les gros mots

Le Puy du Fou annonce sa nouvelle création originale « Les Noces de Feu »

Le 17 janv. 2020

Le Puy du Fou accompagnée par l'agence Les Gros Mots dévoile la grande création originale 2020 d'un des parcs d'attraction les plus visités au monde avec un visuel spectaculaire.

Le Puy du Fou a fait appel à l'artiste-photographe Cédric Delseaux pour la réalisation du visuel qui annonce la nouvelle création originale du parc « Les Noces de Feu », une féérie nocturne, aquatique et tout en musique. Immersion garantie.

Shootés au Lites Studio de Bruxelles, le plus grand studio de cinéma aquatique d’Europe, les nageurs-acteurs ont évolué dans un bassin contenant 18 tonnes d’eau, entourés de scaphandriers de secours prêts à intervenir à la moindre défaillance.

Un casting hors normes

Immergés à 8 mètres de profondeur, les personnages du visuel sont tous des athlètes de très haut niveau : pour l’un triple champion du monde d’apnée (Arthur Guérin), pour l’autre nageuse de l’équipe de France de natation synchronisée, etc...

Casting hors normes donc, mais aussi costumes XXL, avec le chef costumier Olivier Bériot à la manoeuvre (Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc Sec, Le Scaphandre et le Papillon, Les Garçons et Guillaume à table, Le Roi danse…) qui a préparé avec ses équipes de stylistes du Puy du Fou des robes aux matériaux choisis avec précision pour évoluer sous l’eau et lestées de plus de 9 mètres de long pour optimiser les effets visuels dans les profondeurs.

Signé Toolbox pour la production et la post production, le visuel de la campagne nous laisse flotter entre notamment un élégant Viking, une Flamenca semblable a une fleur, un centurion à grandes nageoires, un chevalier à dentelles, tous attirés comme nous par la muse, sorte de sirène violoniste.

Un visuel que l’on retrouvera toute l’année en affichage dans les principales grandes villes de France, mais aussi en presse et en digital.

visuel du spectacle les noces de feu du puy du fou

Peggy Baron - Le 17 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2