habillage
actu_29413_vignette_alaune

Méfiez-vous des faux médicaments sur Internet

Le 7 janv. 2016

Acheter des médicaments sur Internet ? Oui, mais pas n'importe comment !

Janvier 2013 a marqué un tournant dans le secteur de la santé : les officines ont le droit depuis un site internet de vendre des médicaments en vente libre (OTC) et de proposer des médicaments sur ordonnance à la commande. Un an après l’entrée en vigueur de cette nouvelle législation, 13% des français avaient déjà acheté des médicaments sur internet.

Alors qu’1 Français sur 3 souhaiterait que la législation aille plus loin et autorise la vente de médicaments sur ordonnance via internet, savent-ils que 62% des médicaments achetés dans le monde sur internet seraient des contrefaçons ? Acheter des médicaments sur internet est un réel avantage pour le grand public : les médicaments à portée de clics, la confidentialité et l’opportunité de comparer les prix… Cependant les acheteurs se doivent de respecter quelques principes de base pour acheter au bon endroit.

Depuis sa création en 2010, l’Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) a pour vocation de lutter contre la contrefaçon de médicaments. Son action se concentre sur la sensibilisation et un accompagnement de différents publics : les politiques, les forces de l’ordre, les professionnels de santé et le grand public ! Suite à une première campagne lancée en juillet 2015 « Le faux médicament, késako ? », l’IRACM prend à nouveau la parole pour sensibiliser de manière ludique le grand public, avec une vidéo décalée sur le commerce de faux médicaments sur Internet. 

 

L'ADN - Le 7 janv. 2016