habillage
premium1

L’UDA dénonce le projet de taxe sur la publicité en ligne

Le 29 avr. 2015

Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2011, la Commission des finances du Sénat propose d’instaurer une taxe visant les annonceurs qui investissent dans la publicité en ligne.

Pour l’Union des annonceurs, ce projet (symboliquement baptisé « taxe Google ») est une réponse inappropriée, voire contre-productive, par rapport à l’objectif poursuivi de faire bénéficier à la France d’un revenu fiscal aujourd’hui essentiellement versé à l’étranger par certains opérateurs internet. Faute de pouvoir taxer ces opérateurs, on souhaite imposer leurs clients français souvent assujettis à la fiscalité nationale et qui soutiennent, par leurs dépenses publicitaires le développement des médias et des services gratuits sur Internet.

L’Union des annonceurs estime qu’en renchérissant le coût des investissements publicitaires sur Internet, cette taxe pourrait conduire les annonceurs à effectuer des arbitrages potentiellement pénalisants pour les médias traditionnels, en particulier la presse, et pour les éditeurs de sites internet.

L’organisation a donc demandé aux sénateurs de renoncer à l’adoption de cette taxe et exprimé le souhait de participer à une éventuelle réflexion associant tous les acteurs de la publicité en ligne.

L'ADN - Le 29 avr. 2015