habillage
actu_18853_vignette

Levi's love Detroit

Le 23 oct. 2013

Levi’s dévoile sa collection Boomtown et rend hommage à Detroit. La ville est déclarée en faillite, mais elle restera le berceau d’une des plus emblématiques révolutions musicales des années 60.

Levi's® Vintage Clothing lance Boomtown, une collection qui tire son inspiration de la révolution musicale initiée par le label Motown dans les années 1960 et des coupes chics de ses protagonistes.

 

Au début des années 1960, Détroit était encore la capitale de l’industrie automobile américaine et attirait des milliers de travailleurs du Sud et d’ailleurs. Le rythme effréné du travail à l’usine se reflétait dans la musique, et Détroit est vite devenu le cœur de la création pour une multitude de sons. L’« usine à tubes » de Berry Gordy, fondateur de Motown Records, fonctionnait de la même façon que les chaînes de production automobile de Détroit, produisant des chansons à succès en série. Parmi les artistes qui ont marqué la plus grande réussite de la ville américaine, on peut citer Marvin Gaye, Smokey Robinson, The Miracles ou encore The Supremes.

 

La marque ressort les pièces emblématiques de l’époque : un Bombers Climate Sealed, une reproduction exacte du  blouson emblématique des années 50 ; le fameux pull à col roulé ; et le Jean Super Slim Spikes 1960s : une reproduction exacte d’un jean Super Slim Spikes « White » emblématique de Levi’s®.

La marque met également en vente une bande-son accompagnant sa collection « Boom Town » : sept singles sortis entre 1960 et 1966 qui reprennent un grand nombre de genres et labels de Détroit. De la même manière que les reproductions de modèles emblématiques qui caractérisent Levi’s® Vintage Clothing, chacun des disques est un classique à part entière et a été créé et emballé exactement comme lors de sa première sortie. Ces disques sont disponibles dans une sélection de boutiques Levi’s® Vintage Clothing, comme Levi’s® Le Marais ou Frenchtrotters.

 

Pour illustrer ce lancement, le réalisateur Aaron Rose  a répertorié des archives de l’époque : presque cinq minutes d’immersion au cœur de Detroit qui a vu émerger des légendes du jazz et du blues de la culture noire américaine.

 

Adrien de Blanzy - Le 23 oct. 2013
premium 2