habillage
premium1
habillage

Les meilleures publicités du SuperBowl 2011

Le 29 avr. 2015

100 000 $ la seconde, c'est la coquette somme dont  ces marques se sont acquittées pour accéder aux emplacements les plus convoitées du monde ...

 

Une petit palme à l’irrésistible petit Vador de Volkswagen qui a réussi à faire buzzer plusieurs jours avant … Un nouveau tour de la Force !

 

Plus onéreux surement … l’incontournable Coca Cola qui transforme en quelque gorgés un dragon effrayant en gros jouet de foire pétaradant.

 

 

 

Pespi, un peu anecdotique et à petit budget, nous propose les coups de sang d’un couple névrotique. 

 

 

Motorola démonte Apple. Un héros simplement contre le monde des tous pareils. La guerre des tablettes aura bien lieu ... et c'est pour maintenant !

 

 

The daily, le nouveau quotidien sur Ipad, nous offre une démonstration en grand.

 

 

Budweiser, le pur esprit cow boys mais sans les méchants.

 

 

Doritos la petite ships trop salée qui rend fou les petits chiens.

 

  

Snickers qui révèle à quel point on n’est plus soi même quand on a faim.

 

 

Chevy stone – la voiture qui se prend pour Lassie.

  

<p> 

 

Bridgestone qui nous met en garde contre l'appel des castors.

 

 

 

 

NBC a refusé 3 millions de dollars, pour diffuser, pendant le Super Bowl 2011, le dernier spot de PETA (association de défense des droits des animaux militant contre l'expérimentation animale, la fourrure et la consommation de viande).

L’association avait déjà fait parlé d’elle en 2009, en proposant un spot publicitaire hot, intitulé Veggie Love, qui donne une autre vision des légumes. Les végétariens ont une meilleure santé, donc une meilleure sexualité, était le message fédérateur du spot. Celui-ci avait déjà subi une première censure pendant la finale du championnat de football américain.

 

La vidéo avait fait à l’époque un très gros buzz sur le net et avait permis à PETA de gagner en notoriété. Cette année l’association a réitéré avec le spot Veggie Love Casting session, sorte de making-off de la première version encore plus hot, si ce n’est plus vulgaire. Interdit de diffusion au SuperBowl, le spot est déjà un carton sur le net. Les internautes peuvent également noter les différents modèles du spot en fonction de leur « maturité », sur le site de PETA.

L'ADN - Le 29 avr. 2015
premium 2
premium 2